Le Sicoval lance Tex, un dispositif d’accompagnement des startups

 |   |  1010  mots
Quatre startups sélectionnées pour la première saison de TEX
Quatre startups sélectionnées pour la première saison de TEX (Crédits : DR)
Quatre startups sélectionnées parmi une vingtaine viennent d’intégrer le programme Tex - territoire d’expérimentation - lancé par le Sicoval (communauté d'agglomération du sud-est toulousain). Elles bénéficieront pendant 6 à 12 mois d’un soutien logistique et d’une visibilité garantie par la collectivité pour tester leur solution.

Après le soutien aux entreprises dans les pépinières Prologue et Prologue Biotech, l'implication dans l'univers du numérique avec l'IoT Valley, le Sicoval poursuit son engagement en matière de soutien à l'innovation à travers le programme Tex : territoire d'expérimentation.

"Tex est la suite logique de la labellisation French Tech obtenue l'an dernier et qui positionne Toulouse à l'échelle d'un écosystème numérique, a indiqué Mireille Garcia, la vice-présidente du Sicoval déléguée à la promotion économique du territoire, lors de la présentation du dispositif.

Avec Tex, nous sommes en mode beta testeur, pour permettre aux entreprises sélectionnées de développer leur solution sur le territoire du Sicoval avant de se déployer."

Avec ce dispositif, le Sicoval se positionne à nouveau sur l'accueil de startups sur son territoire, une stratégie qui le place en compétition avec Toulouse Métropole.

Lire aussi : Rachat des terrains de Sanofi : la nouvelle bataille économique Toulouse Métropole / Sicoval ?

20 candidats et 4 startups retenues pour la 1re saison

À travers ce programme, le Sicoval offre donc aux entreprises sélectionnées un soutien logistique, et une visibilité, qui agira comme un "label" de la collectivité.

"Dans le cadre de Tex, les entreprises vont développer leurs services au sein même de notre collectivité ou en lien avec elle, au service des usagers des habitants et citoyens du Sicoval", décrit Mireille Garcia.

Un comité de sélection constitué d'experts, de membres de la collectivité, d'entreprises et de startups, a choisi parmi une vingtaine de candidatures, les startups Connit, Coovia, Linscription.com et Sunwaterlife pour intégrer cette première saison de Tex.

"Ces entreprises nous sont apparues en capacité de développer du chiffre d'affaires et de s'installer ensuite de manière pérenne sur le territoire de la métropole toulousaine", a pointé la vice-présidente du Sicoval.

La période d'accompagnement pourra varier d'une entreprise à l'autre en fonction de sa maturité et de ses besoins, de 3 ou 4 mois à une année maximum. À la sortie, le comité appréciera les marchés développés grâce au Tex et livrera des préconisations. Le Sicoval espère retenir 3 ou 4 entreprises tous les trois mois dans son programme.

Connit va équiper plusieurs bâtiments du Sicoval avec ses compteurs intelligents

La société créée par Erwann Mivielle au sein de la pépinière Prologue il a quatre ans, va tester dans le cadre de Tex son dispositif de compteurs de télégestion intelligente, basés sur la technologie Sigfox. Les 17 entreprises membres du club des entrepreneurs responsables du Sicoval (CERES), ainsi que le siège du Sicoval, le centre des congrès Diagora et le centre commercial Carrefour en seront équipés.

"Le Sicoval met à notre disposition ses équipes de techniciens sur le terrain et dans le cadre de Tex, les compteurs sont payés par la collectivité", a expliqué Erwann Mivielle.

Les bâtiments équipés de la technologie Connit pourront bénéficier d'un suivi de consommation au réel, d'aide à la décision en matière d'entretien, d'alertes en cas de fuites d'eau. Le Sicoval, qui gère par ailleurs 34 000 compteurs de particuliers sur son territoire, voit dans cette technologie l'opportunité de sérieuses économies à long terme. Le chef d'entreprise qui produit actuellement 2000 compteurs par mois a par ailleurs rappelé sa volonté de s'installer de façon durable à Labège. "Nous sommes en discussion avec le Sicoval car nous cherchons un nouveau bâtiment pour installer notre chaîne d'assemblage."

Un site www.sicoval.coovia.fr pour tester le covoiturage de Coovia

La startup fondée par David Larcher qui propose un service de covoiturage dédié aux trajets du quotidien en complémentarité avec les transports en commun va gagner en visibilité ! Grâce à Tex, un site internet va lui être dédié, accessible depuis le site internet du Sicoval ainsi que depuis les différents sites internet des communes du territoire.

"L'objectif est bien d'informer les habitants du Sicoval pour les inciter à adopter Coovia. En testant notre solution sur un territoire donné, nous aurons un impact sur la circulation et sur la pollution", assure même David Larcher.

Les attentes de la collectivité sont réelles sur le sujet : "nous avons 70 000 habitants sur le territoire, si 5 % d'entre eux seulement adoptent Coovia, nous supprimons les bouchons !", estime Mireille Garcia.

Les inscriptions en crèche et centres de loisir se feront sur Linscription.com

Jérôme Buffo, le fondateur de Linscription.com, espère un grand coup d'accélérateur pour son business grâce au programme Tex. Sa plateforme qui permet de gérer les inscriptions en ligne pour tout type d'activité va être adoptée par le Sicoval pour les inscriptions en centres de loisirs et en crèche ou encore pour le portage des repas aux personnes âgées et dépendantes.

"C'est une aubaine pour nous ! se réjouit le jeune patron, car nous voulons absolument nous développer auprès des collectivités. Grâce à cet accompagnement, nous aurons une première référence."

Le Sicoval accompagne le déploiement de Sunwaterlife au Sénégal

Sunwaterlife propose un système de purification d'eau potable et depuis peu, d'eau salée, qui tient dans une valise et se déploie presque exclusivement à l'export. Grâce au Sicoval, Hervé Le Berre, son fondateur, va pouvoir tester son nouveau dispositif en grandeur nature au Sénégal.

"Nous ouvrons les portes de notre service de coopération situé sur place, nous mettons donc notre logistique à disposition sur place et devenons les partenaires techniques de Sunwaterlife au Sénégal", décrit Mireille Garcia.

Ces besoins avaient notamment été exprimés aux membres du Sicoval par Khoudia Mbaye, la maire de la commune de Gandon au Sénégal, en juillet dernier dans le cadre d'un programme de coopération décentralisée.

À la clé pour Sunwterlife, la garantie de gagner en temps et en efficacité pour déployer son activité au Sénégal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :