Coworking : cartographie du phénomène à Toulouse

 |   |  1475  mots
L'espace Etincelle coworking a ouvert ses portes début 2015
L'espace Etincelle coworking a ouvert ses portes début 2015 (Crédits : DR)
La région Midi-Pyrénées a vu naître en l'espace de 4 ans une quarantaine d'espaces de coworking. Ces bureaux partagés, très prisés des travailleurs indépendants, multiplient les services pour créer du lien entre les utilisateurs. Où sont ces lieux ? Qu'est-ce qui les différencie les uns des autres et qui peut y aller ? Tour d'horizon de la "galaxie" du coworking à Toulouse, et même au-delà de la métropole.

À peine un an qu'Étincelle Coworking a vu le jour à Toulouse et son créateur annonce déjà l'implantation de deux nouveaux lieux de travail partagé dans la Ville rose. Niché à quelques pas de la place Wilson, l'appartement de 200 m2 accueille trois salles de réunion et une quarantaine de travailleurs indépendants aux profils très variés :

"La majorité travaille dans le numérique au sens large (développeurs, graphistes), mais nous accueillons aussi des traducteurs et même une muséographe...", détaille Sébastien Hordeaux, le fondateur du lieu.

Dès septembre, Étincelle Coworking ouvrira un nouveau lieu à Montauban et un cabinet partagé dédié aux professionnels du bien-être (sophrologue, diététicien...) à Toulouse. Le créateur du lieu planche par ailleurs sur l'ouverture d'un quatrième espace de coworking, à nouveau dans la Ville rose, mais cette fois sur le quai de la Daurade. Cet exemple illustre l'ampleur qu'a pris le mouvement de travail partagé dans la région.

Born in San Francisco

Nés en 2005 à San Francisco, les espaces de coworking se sont développés à partir de 2008 à Paris, et la France compte aujourd'hui plus de 200 lieux de travail partagé. Ces bureaux d'un nouveau genre...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :