Coup de projecteur sur les 20 sites à aménager selon leur catégorie

 |   |  1234  mots
(Crédits : Toulouse Métropole)
S’il a été décidé de regrouper les sites selon cinq thèmes, il n’en reste pas moins que chaque site a ses propres caractéristiques et contraintes. De manière générale, les projets devront s’intégrer dans leur environnement et dans leur quartier et s'adapter aux besoins des usagers d’aujourd’hui et de demain.

Ils sont situés sur les communes d'Aussonne, de Balma, de Blagnac, de Fenouillet, de l'Union, de Saint-Jean, de Saint-Alban, et de Toulouse. Les 20 sites publics et privés proposés aux candidats dans le cadre de l'appel à projets « Dessine-moi Toulouse » sont plus ou moins connus. De toutes tailles et implantés sur tout le territoire de la métropole, ils sont répartis dans cinq catégories. Tour d'horizon.

Les aménagements de grande envergure

-     Le château de Paléficat : Situé au nord-est de Toulouse, il s'agit d'un parc de 5,5 ha dont 3 ha attribués au château qu'il va falloir aménager pour valoriser le foncier bâti et connecter le site au quartier à venir dans le respect du patrimoine environnemental, paysagé et écologique du périmètre.

-     Trois Cocus, Les Izards, les Berges de l'Hers : Il s'agit d'une opération multi-sites composée de trois parcelles frontalières de la zone agricole des Trois Cocus et d'une parcelle le long des berges de l'Hers dans le quartier Paléficat. Les projets devront respecter le caractère de la zone maraîchère.

-     Les Halles Amouroux : Situé au cœur d'une zone résidentielle, au nord-est du centre-ville de Toulouse, ce site de 11.580 m2 a valeur de patrimoine historique (utilisé depuis 1873). Il devra subir une dépollution et une réhabilitation pour accueillir un projet mixte urbain le reliant à son quartier.

Les sites remarquables ou atypiques à fort potentiel

-     La Crypte Saint-Aubin est située sous l'église toulousaine du même nom datant de 1847. Il s'agit d'un lieu en briques avec des voûtes de 4,20 m à 4,90 m. Le projet devra mettre le site aux normes de sécurité des établissements recevant du public et s'insérer dans les besoins du quartier.

-     Château, Orangerie, parc et lac de la Reynerie : Situés à proximité de l'université du Mirail dans un parc arboré avec un lac, le château et l'orangerie sont à réhabiliter dans un projet qui doit valoriser le patrimoine historique et naturel.

-     Stade Toulousain, parking et barnum : Situé dans le quartier des Sept-Deniers en transformation, la parcelle à valoriser s'étend sur 11.620 m2. Elle est aujourd'hui utilisée dans sa fonction de parking les jours de matches et pour son barnum qui sert d'accueil aux réceptions.

-     Les cales de Radoub des Demoiselles : Conçu au milieu du XIXe siècle, le site du Pont-des Demoiselles installé à proximité du port Saint-Sauveur comprend un bassin central, des logements, des ateliers, des magasins, des hangars. VNF et la métropole seront attentifs aux propositions permettant de conserver le caractère patrimonial du lieu et une partie de ses activités en lien avec la navigation fluviale.

Les sites structurants aux enjeux métropolitains

-     Aéroport de Toulouse Blagnac, zone Blagnac 1 : Situé dans la zone historique d'implantation de l'aéroport, le site proposé, occupé par des bâtiments vétustes qui contrastent avec le dynamisme de l'aéroport, est composée de 3 parcelles au choix pour des projets de 2.500 à 5.000 m2. Il s'agira de moderniser cet espace emblématique.

-     Bordeblanche : C'est un nouveau secteur d'habitation à l'ouest de Toulouse dans le quartier des Pradettes. La parcelle de 2.912 m2 est constituée d'un terrain nu qui devra s'intégrer dans son environnement immédiat (logements neufs, équipements publics, espaces publics). Les projets devront répondre à l'enjeu d'habitat partagé et intergénérationnel ou encore à la mixité de fonctions au delà des fonctions d'habitat.

-     L'ancien bâtiment de l'entreprise OMS sur le site de l'Oncopole : Situé route d'Espagne sur un terrain de 2.600 m2, le site comprend, pour l'essentiel, cet ancien bâtiment qui est l'un des derniers vestiges de l'activité industrielle de l'ancien pôle chimique. Le projet devra s'intégrer et être complémentaire aux activités présentes sur le campus de l'Oncopole.

-     Les bâtiments Lapujade :  Située au nord-est du périmètre du projet de réaménagement Toulouse EuroSudOuest, à proximité de la gare Matabiau, la parcelle de 8.600 m2 est composée de cinq bâtiments construits en 1950. Les projets devront respecter les orientations d'urbanisation du secteur.

-     Le cœur de Compans-Caffarelli. Dans ce quartier en mutation du centre de Toulouse, le site proposé de 1,9 ha est composé du Palais des Sports, d'un gymnase et de leur environnement immédiat. Le Palais des Sports devra demeurer dans les projets proposés (bâti et fonctions). Le reste du périmètre est ouvert à toute proposition de contenu.

Les sites communaux

-     L'ex-magasin Champion à Aussone : Situé au nord du cœur de ville de la commune, cet ancien magasin alimentaire se compose d'un parking et d'un bâtiment couvert. La réutilisation de cette friche commerciale pourra apporter une réponse aux attentes d'une population grandissante, en matière de loisirs, de culture, de lien social.

-     Cœur de ville de Saint-Jean : Le site, constitué d'une maison à démolir et d'une place publique à proximité immédiate de l'hôtel de ville, s'inscrit dans une stratégie de revitalisation du coeur de ville qui doit permettre de faire le lien entre les différents espaces de la ville.

-     La Maison de La Tournelle à Fenouillet : Il s'agit d'un site composé d'une friche industrielle et d'une parcelle comprenant une maison d'architecture occitane typique du XVIIe siècle. La commune et la métropole seront attentives aux propositions de mise en valeur du patrimoine bâti présent sur le site et à l'effort d'affirmation du carrefour économique qu'il représente.

-     Zone de Tucol à Saint-Alban : Autour d'un quartier en devenir comprenant, à terme, plus de 300 logements, la parcelle proposée est un terrain nu d'environ 12.500 m2. Le site devra répondre aux attentes des futures populations en matière de services et commerces de proximité.

Les sites Tisséo Collectivités

-     Pôle d'échanges multimodal des Argoulets : Ce pôle d'échanges qui propose notamment plus de 1000 places de stationnement, est situé au nord-est de Toulouse, à proximité immédiate du périphérique et est desservi par la ligne A du métro. Tisséo Collectivités laisse la possibilité aux candidats de valoriser la parcelle en intégrant de la mixité des usages et de l'innovation dans les fonctions de mobilité.

-     Pôle d'échanges multimodal Balma-Gramont : Le site se trouve sur la commune de Balma, au sein d'un pôle commercial de dimension métropolitaine à forte attractivité. Il regroupe la station de métro, la gare de bus et un parking-relais. Les réflexions devront intégrer la vocation économique et commerciale du site.

-     Pôle d'échanges multimodal de Borderouge : Situé dans le nouveau quartier de Borderouge, au nord de Toulouse, ce pôle d'échanges regroupe la station de métro, la gare de bus et un parking-relais de 1.140 places de stationnement. Pour la parcelle proposée, les réflexions devront s'intégrer dans le contexte de développement de ce quartier en plein essor.

-          Pôle d'échanges multimodal de Jolimont : Le site se trouve au coeur du quartier de Jolimont, un quartier en pleine recomposition à proximité immédiate du centre-ville de Toulouse. La parcelle de 5.300 m2 est composée de 3 lots actuellement occupés par du stationnement lié au parc relais. Ils sont à appréhendés en lien avec l'évolution du secteur de la gare Matabiau et de la mutation du site CEAT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :