Quel bilan pour l'agence économique régionale Madeeli ?

 |   |  457  mots
Martin Malvy, le président du Conseil régional et de l'agence Madeeli lors de l'inauguration de l'agence
Martin Malvy, le président du Conseil régional et de l'agence Madeeli lors de l'inauguration de l'agence (Crédits : Rémi Benoit)
En assemblée générale mercredi 23 septembre, Madeeli, l'agence économique régionale de Midi-Pyrénées, a présenté les résultats de ses 7 premiers mois d'activité. Un bilan très satisfaisant selon Martin Malvy, le président du Conseil régional.

Née en janvier 2015 de la fusion entre Midi-Pyrénées Expansion et Midi-Pyrénées Innovation, l'agence Madeeli a pour mission "de favoriser la création, le développement, l'innovation et l'internationalisation des entreprises". L'agence, qui compte 131 adhérents, dont 23 administrateurs et 56 collaborateurs, doit également "animer et coordonner le réseau économique en région, renforcer l'attractivité du territoire régional et promouvoir l'implantation des entreprises française et étrangères".

"Cette année, les objectifs de projets d'innovation et de développement ont été atteints dès septembre, se félicite Martin Malvy, le président socialiste du Conseil régional, et de l'agence. Le budget de 6 millions d'euros est à l'équilibre malgré une baisse par deux des participations de l'État."

"La fusion entre les deux agences a été réalisée en 7 mois grâce au travail des équipes de MPI et MPE", souligne Catherine Jeandel, présidente déléguée de Madeeli.

600 entreprises accompagnées

En 2015, 600 projets d'entreprises ont été accompagnés par Madeeli, qui a réalisé 225 actions de développement économique et 153 projets d'innovation. Le territoire de Toulouse Métropole pèse pour 50 % de l'activité de l'agence régionale. "Le dispositif Croissance PME a permis de mettre à jour les besoins de 54 entreprises régionales et de former 1 874 salariés. Les sociétés volontaires pour ce dispositif ont augmenté leur chiffre d'affaires de 40 % en moyenne, remarque Martin Malvy. Aujourd'hui, le plan Usine du futur a pour ambition de répondre à leurs besoins."

Outre ses programmes de soutien aux entreprises, Madeeli promeut également les entreprises à l'international. L'agence a été présente au Mobile World Congress à Barcelone, au salon du Bourget à Paris, à l'Aircraft interiors à Hambourg et à l'AIME, son équivalent à Dubaï. Enfin, elle sera présente en octobre au salon MRO à Londres, avec 15 entreprises régionales.

Quid de Madeeli dans la future région ?

Après les élections régionales de décembre et la fusion de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées en janvier 2016, l'agence Madeeli va-t-elle fusionner avec ses alter ego languedociens, Transfer LR, Invest Sud et Sud de France ?

"La nouvelle assemblée décidera de la politique économique à suivre, puis de la fusion ou non des agences économiques, explique Martin Malvy. Vu la dimension de la nouvelle région, il ne peut y avoir qu'une seule agence. Il faut de la proximité avec les territoires."

Les agences régionales devraient donc perdurer en tant que telles dans un premier temps. Des rencontres entre les équipes sont en cours et le salon Midinnov, le 28 janvier prochain, sera dédié à la fusion des régions. "Il y a un chantier, mais nos équipes ont été professionnalisées et nous avons les armes nécessaires pour le mener à bien", conclut Martin Malvy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :