Crise chez Latécoère : Jean-Louis Chauzy s'inquiète de la "spéculation financière"

 |   |  188  mots
Jean-Louis Chauzy estime que c’est la crédibilité des fonds de pension américains qui est posée.
Jean-Louis Chauzy estime que "c’est la crédibilité des fonds de pension américains qui est posée".
Le remerciement inattendu du directeur général de Latécoère, Frédéric Michelland, fait réagir le président du Ceser Jean-Louis Chauzy qui estime que "c’est la crédibilité des fonds de pension américains qui est posée".

Le changement de direction chez Latécoère fait réagir. L'annonce du départ de Frédéric Michelland, le directeur général de Latéocère, par La Tribune Toulouse, a surpris tout le monde, y compris les salariés qui subissent actuellement un plan de restructuration.

Dans un communiqué intitulé "Latécoère : Quelle est la stratégie des fonds de pension américains ?" Jean-Louis Chauzy, le président du Ceser s'interroge sur la stratégie menée par les fonds d'investissements américains, actionnaires majoritaires du groupe :

"C'est la crédibilité des fonds de pension américains Apollo Global Management et Monarch Alternative Capital qui est posée. C'est aussi une réflexion nécessaire pour la supply chain aéronautique et la nécessité pour l'État comme pour la BPI (Banque Publique d'Investissement) de vérifier la solidité et la sécurisation d'un acteur important de la filière aéronautique. Nous devons en tirer les leçons parce que l'industrie nécessite une stratégie et une vision à long terme ce qui est à l'opposé de la spéculation financière."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :