Airbus prévoit 1 200 recrutements à Toulouse en 2019

 |   |  276  mots
Airbus va encore embaucher massivement à Toulouse en 2019.
Airbus va encore embaucher massivement à Toulouse en 2019. (Crédits : Airbus)
Le DRH d'Airbus Thierry Baril a fourni le 11 juillet quelques précisions sur les embauches attendues dans le groupe cette année avec 1 200 recrutements à Toulouse parmi les 6 000 prévus à l'échelle mondiale. Le géant de l'aéronautique et du spatial n'est pas épargné par les enjeux liés à l'intelligence artificielle et la cybersécurité et annonce 25% des embauches liées à ces nouvelles compétences.

Airbus restera cette année encore parmi les plus grands employeurs de la région toulousaine. Le DRH du groupe Thierry Baril a indiqué ce jeudi 11 juillet :

"Nous recrutons 6 000 personnes dans le monde en 2019. Il y aura entre 1 500 et 1 600 embauches en France dont 1 200 à Toulouse, notamment sur le site d'Airbus Defence & Space."

Le groupe emploie près de 30 000 personnes dans la région toulousaine entre le siège social, ses usines d'assemblage des avions et les équipes d'Airbus Defence & Space. À l'échelle hexagonale, Airbus totalise 48 000 collaborateurs.

Le directeur des ressources humaines a précisé qu'il ne s'agit pas d'autant de créations nettes d'emplois : "Nous connaissons un taux de turnover de 3% chaque année. Mais à l'échelle globale, compte tenu de ces recrutements, l'effectif se maintient". De même, s'il y a quelques années, Airbus recrutait proportionnellement beaucoup plus à Toulouse, "avec la montée en cadence de l'A320, notre site de Hambourg va concentrer la coeur des embauches", a-t-il expliqué.

Des recrutements en IA et en cybersécurité

Autre évolution dans la stratégie RH d'Airbus, le groupe ouvre ses portes à de nouveaux profils.

"Nous allons toujours embaucher via les écoles d'ingénieurs comme l'Isae-Supaero mais cette année 25% des recrutements seront dédiés à des compétences comme la cybersécurité, les systèmes d'information ou l'intelligence artificielle. Nous pourrons aller les chercher dans les écoles d'informatique. Cette part est amenée à grandir, ces profils pourraient représenter 40 à 50% des embauches dans quelques années", ajoute Thierry Baril.

Airbus estime qu'il y aura 30 000 départs dans le groupe d'ici à 2027 en prenant en compte le (très faible) turnover et les collaborateurs partant en retraite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2019 à 13:58 :
Oui Airbus est une vraie reussite industrielle , pour l'emploi et pour l'avenir ! Dans un match concurrentiel permanent avec Boeing et avec les futurs Comac, industrie russe , breislienne, indienne ou chinoise, oui Airbus a fait sa part de marché mondial. Alors que l'on dise que Airbus doit recruter 1200 personnes supplémentaire celà prouve la vitalité du marché de l'aéronautique avec un futur sur comme le developpement de l'avion de ligne commercial tout electrique, de nouvelles gammes comme A321 neo ou A350 ou autre pour Airbus. Oui cette aventure européennes depuis 20 ans est un succès répété et rien aucun nuage ne vient troubler la reussité d'Airbus ! Des recrutements dans le domaine de l'IA et de la cybersécurité sont à prévoir , très important pour l'avenir de l'aeronautique, peut on penser qu'un jour une IA ou un système totalement automatisé dirige debout en bout un avion sur une ligne commercial ( sans pilote à bord ), un vrai robot volant ? quid de la cyber sécurité contre les attaques de hackers et la protection des données sur le net. Oui tout est lié dans l'aéronautique : le futur des aéronefs et de l'avion electrique, moins de CO2 pour les avions de ligne (protection de l'environnement) , des avions moins consommateurs de carburant, des avions à l'aerodynamisme repensé, des IA de contrôle (tout automatique,tout informatisé). 20 ans supplémentaire d'un monde industriel, numérique et robotisé en plein developpement permanent ! VIve Airbus

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :