Du bio dans les cantines françaises, le pari de la société toulousaine Proxidélice

 |   |  858  mots
Serge Atia est le fondateur de Proxidélice fournit des produits bio et locaux à la restauration collective.
Serge Atia est le fondateur de Proxidélice fournit des produits bio et locaux à la restauration collective. (Crédits : Rémi Benoit)
Le Toulousain Serge Atia est un pionnier du bio dans les cantines scolaires. Depuis 2013, sa société Proxidélice fournit plus de 1 000 sites de restauration collective en produits bio et locaux du Sud-Ouest. Malgré les attentes des parents en matière de "manger sain", faute de budget, les produits low-cost restent majoritaires dans les assiettes des écoliers. Une avancée législative est-elle possible ? Décryptage.

Le Toulousain Serge Atia est un défenseur de la première heure du bio dans les cantines. Dès 2001, sa première entreprise distribuait des produits bios dans les cantines. "À la naissance de la ma fille en septembre 2000, on était en pleine crise de la vache folle. Avec ma femme, nous n'avions pas confiance dans la nourriture qu'on donnait aux enfants à l'école. D'un besoin de parent, j'ai créé la première entreprise de France à ne faire que du bio pour la restauration collective", se remémore l'entrepreneur qui a été par ailleurs président du centre des jeunes dirigeants (CJD) de Toulouse. Au bout de sept ans, le grossiste Pomona rachète la majorité des parts de la société Biofinesse et Serge Atia la quittera quelques années après le rachat.

Mais en 2013, il se lance dans une nouvelle aventure entrepreneuriale avec Proxidélice. La société fournit actuellement plus de 1 000 sites de restauration collective (écoles, sites militaires, entreprises) en produits biologiques français mais aussi en denrées locales, avec un signe officiel de qualité (ex: Label Rouge, AOP, AOC). Basée à Toulouse, l'entreprise dessert tout le Sud-Ouest, de Bordeaux à Montpellier. Proxidélice a ouvert...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :