Les pharmacies Lafayette rachetées par un fonds Rothschild

 |   |  586  mots
Hervé Jouves reste président de Lafayette Conseil.
Hervé Jouves reste président de Lafayette Conseil. (Crédits : DR/Rémi Benoit)
Lafayette Conseil, holding toulousaine d'un réseau de 117 pharmacies et de 40 magasins d'optique, vient d'ouvrir son capital à Five Arrows Managers, fonds d'investissement de la banque d'affaires Rothschild. Ce dernier devient actionnaire majoritaire du groupe mais la gouvernance reste inchangée. Hervé Jouves est président de Lafayette Conseil. Entretien.

Lafayette, c'est l'histoire d'une petite pharmacie de centre-ville devenue, en 21 ans, la tête de gondole d'un réseau national de 117 pharmacies et de 40 magasins d'optique dont le succès réside dans la vente à prix coûtant de produits de consommation courante. Depuis sa création en 1995, le réseau Lafayette était détenu par ses deux fondateurs toulousains (Lionel Masson et Jean-Michel Wurfel, actionnaires chacun à 50 %). Ce n'est plus le cas depuis le mois d'octobre avec l'entrée au capital de Five Arrows Managers, fonds d'investissement de la banque d'affaires Rothschild.
Le président de Lafayette Conseil Hervé Jouves donne les détails de l'opération.

Pouvez-vous nous préciser les contours du rachat de Lafayette Conseil ?
Five Arrows Managers devient actionnaire majoritaire du groupe pour un montant que je ne peux vous communiquer. Mais les deux fondateurs restent au capital. La gouvernance reste inchangée, je suis toujours le président de Lafayette Conseil.

Qui est Five Arrows Managers ?
Five Arrows Managers est un fonds d'investissement qui accompagne le développement de PME à très fort potentiel de croissance. Il s'intéresse de près aux métiers de la santé. En France, ce fonds a suivi pendant 9 ans les crèches les Petits Chaperons Rouges (130 établissements en France, NDLR) mais il a aussi participé au renouveau de la marque Cadum et il est entré au capital de plusieurs cliniques privées en Allemagne. Par ailleurs, il est au capital des magasins Grand Frais.

Que peut apporter l'entrée au capital d'un fonds estampillé Rothschild ?
Tout le monde connaît Rothschild. Nous espérons que cela va nous permettre de convaincre des officines de rejoindre notre réseau. Cela devrait faciliter également les échanges avec nos fournisseurs. Surtout, nous allons pouvoir accélérer le développement de notre activité. L'objectif est d'atteindre 230 pharmacies et 115 magasins d'optique d'ici à fin 2019.

Nous allons également lancer au premier trimestre 2017 notre réseau de magasins de matériel médical. Dans ces enseignes, on pourra trouver des produits de nutrition, des objets connectés mais aussi du matériel pour permettre le maintien à domicile des patients. C'est un secteur en plein essor avec le vieillissement de la population. Nous tablons sur l'ouverture de 50 magasins de ce type en France d'ici à fin 2017.

Allez-vous recruter ?
Oui, quelques postes vont être créés...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :