Patrons toulousains, et si vous installiez votre PME... en Espagne ?

 |   |  861  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
Profiter d'un immobilier peu cher, d'un coût du travail moins élevé et d'une image "made in France" : les avantages à s’installer en Espagne sont nombreux pour les PME françaises. Responsable du pôle "nouvelles technologies" de Business France à Barcelone, Romain Belvèze veut inciter les entreprises toulousaines à franchir les Pyrénées pour profiter de ce marché en sortie de crise.

Au cours des dix dernières années, les exportations françaises en Espagne ont chuté de 40 à 29 milliards d'euros. La faute à une crise économique qui dure depuis 2008 dans la péninsule ibérique. Depuis lors, l'économie espagnole est à la peine. "Les vannes du financement se sont fermées, analyse Romain Belvèze, le responsable du pôle nouvelles technologies, innovation et services de Business France (ex-UbiFrance) à Barcelone. Les banques n'ont pas financé l'économie." Résultat : 25 % de chômage et une dette publique de 1 000 milliards d'euros, à près de 100 % du PIB, fin 2014.

Pas de quoi, à première vue, faire rêver les entrepreneurs français. Marché de 45 millions d'habitants caché derrière la chaîne des Pyrénées, l'Espagne compte tout de même "4 000 entreprises dont 10 % ou plus du capital est détenu par des investisseurs français", selon le ministère français des Affaires étrangères, ce qui place la France au 3e rang des investisseurs derrière le Royaume-Uni et les États-Unis.

Pour augmenter ce chiffre, Romain Belvèze était à Ekito (accélérateur de startups basé à Toulouse) mardi 2 juin pour vanter devant une dizaine d'entrepreneurs, l'intérêt d'un marché dont la France est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :