La distillerie Castan séduit en France et au-delà avec son whisky tarnais

Installée à Villeneuve-sur-Vère (Tarn), la distillerie Castan produit une gamme de whiskies 100 % français. Son premier whisky a été mis en bouteille il y a près de 10 ans et depuis, ses produits s'exportent au-delà de nos frontières grâce à leur savoir-faire. Une qualité reconnue lors de l'édition 2020 du salon de l'agriculture, au cours de laquelle Castan a remporté quatre médailles. En pleine croissance, la société souhaite produire 50 000 bouteilles de whisky d'ici 5 ans. Portait de cette réussite.

4 mn

Sébastien et Céline Castan sont les dirigeants de la distillerie qui portent leur nom.
Sébastien et Céline Castan sont les dirigeants de la distillerie qui portent leur nom. (Crédits : Distillerie Castan)

Chez les Castan, les spiritueux sont une histoire de famille. Installée à Villeneuve-sur-Vère (Tarn), la distillerie Castan produit, depuis près de dix ans, du whisky entièrement réalisé en France. Sa gamme Vilanova compte ainsi cinq whiskies (Berbie, Gost, Roja, Terrocita et Sagala). L'entreprise tarnaise possède un savoir-faire complet de distillateur, embouteilleur et maturateur.

"Mon beau père, Jacques Castan, était distillateur ambulant. Il voyageait de village en village pour distiller les fruits des particuliers et en faire des eaux-de-vie. Lorsqu'il a pris sa retraite en 2007, nous nous sommes dit avec mon époux, son fils, Sébastien Castan, qu'il était dommage de cesser l'activité. Nous avons donc repris la licence et la production d'eau-de-vie. Cependant, nous nous sommes vite rendu compte que cette activité n'était pas assez rentable. Nous avons donc décidé de nous lancer, en 2010 dans le whisky. Nous sommes par ailleurs, la première distillerie de whisky de la région Occitanie", raconte Céline Castan, dirigeante de l'entreprise.

Une production de vins également

Outre la réalisation de whiskies et d'eaux-de-vie à base de fruits, la famille dispose du Domaine La Gardelle et de ses 7 hectares de vignes à partir desquels elle produit des vins rouges et blancs d'appellation Gaillac.

"Nous avons également une activité d'agriculteurs céréaliers. Depuis près de trois années maintenant, nous cultivons, sur une dizaine d'hectares, notre propre orge de brasserie, que nous utilisons pour la fabrication du whisky."

Distillerie Castan

La famille Castan possède une culture d'orge de brasserie (Crédits : Distillerie Castan)

Malgré ses activités diverses, le whisky représente aujourd'hui près de 95 % du chiffre d'affaires de l'entreprise familiale. En 2020, lors du Salon International de l'Agriculture qui s'est tenu à Paris, en février, la distillerie a été primée quatre fois pour ce qui fait sa ressource financière principale. Deux de ses whiskies, "Gost" et "Berbie" ont obtenu la médaille d'argent, tout comme son gin. L'eau-de-vie de poire a quant à elle reçu une médaille de bronze.

"Outre la visibilité et le petit boost commercial, ces récompenses sont une reconnaissance, par nos paires, de notre travail et sa qualité", se réjouit Céline Castan.

Des prix élevés par rapport à la concurrence

Ces différents produits sont commercialisés partout en France par un réseau spécialisé en spiritueux qui se charge de les distribuer auprès de cavistes, restaurants et épiceries fines. La société vend également aux particuliers, en vente directe, via sa boutique, son site internet et durant la dizaine de salons auxquelles elle est présente. Le BtoC représente ainsi près de 55 % de chiffre d'affaires. Depuis 2019, le marché international s'est ouvert à la société tarnaise qui exporte aux États-Unis, où elle a réalisé 3 % de son activité.

Selon la taille et le type de whisky, les prix affichés vont de 64 à 70 euros. Un montant légèrement plus élevé que la moyenne et les concurrents qui s'explique par la rareté et la production locale de la boisson spiritueuse.

"Nous réalisons un whisky single malt. C'est-à-dire qu'il est élaboré à partir d'orge malté (céréale) uniquement et provient d'une seule et même distillerie. Cette appellation est très prisée par les amateurs de bons whiskies. De plus, notre petite production d'environ 20 000 bouteilles par an, justifie également ces prix."

D'ici 5 ans, l'objectif est d'atteindre une production de 50 000 bouteilles, sachant que le whisky qui est embouteillé en 2020, sera consommé à minima en 2023, comme le veut la législation.

Une baisse du chiffre d'affaires en 2020 ?

Afin d'augmenter sa production, se doter de machines qui optimisent le temps et d'un bâtiment de stockage, la société, qui emploie cinq personnes, a investi près d'un million d'euros, sur "les deux dernières années". Près de 40 % des coûts ont été injectés par la Région Occitanie.

En 2019, la distillerie Castan a réalisé un chiffre d'affaires de 700 000 euros. Ce dernier a fait un bon comparé à l'exercice précédent (2018) durant lequel, elle affichait 350 000 euros de CA. Pour 2020, Céline Castan est prudente et prévoit un ralentissement de l'activité, notamment à cause de la crise sanitaire, covid-19, qui touche un grand nombre de pays.

"Les machines que nous avons commandé pour augmenter notre volume de production sont coincées à la frontière italienne, certains des salons durant lesquels nous réalisons une partie de notre chiffre d'affaires risquent d'être annulés. De plus, les commandes vers les États-Unis sont moins importantes à cause de l'augmentation des taxes. La baisse de notre chiffre d'affaires va aussi nous empêcher d'embaucher du personnel supplémentaire en 2020", regrette-elle.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.