Sunibrain s'attaque au déneigement des panneaux solaires

La startup Sunibrain vient de lancer la commercialisation d’un système automatisé de déneigement des panneaux solaires, toujours dans l’idée d’améliorer l’efficacité de ces installations. En pleine période de croissance de son activité, l’entreprise toulousaine pourrait connaître un tournant déterminant pour son avenir dans les prochains mois.

3 mn

Sunibrain a mis au point un système de déneigement des panneaux solaires.
Sunibrain a mis au point un système de déneigement des panneaux solaires. (Crédits : ERDF)

Un panneau solaire trop chaud perd de son efficacité. C'est un paradoxe, mais c'est une limite démontrée, à laquelle s'attèle la startup toulousaine Sunibrain. Fondée en 2011, cette dernière est spécialisée dans le refroidissement des panneaux photovoltaïques.

Depuis trois ans désormais, Sunibrain commercialise un système de refroidissement autonome (à l'aide d'algorithmes) des panneaux solaires, basé sur la récupération des eaux de pluie. D'après l'entreprise, les sites équipés de sa technologie améliorent leur production de 6 à 12 %. En s'inspirant de cette innovation, qui permet également de nettoyer et d'entretenir les panneaux solaires, Sunibrain a voulu s'attaquer à leur bête noire : la neige.

"Nous réalisons des tests depuis deux ans pour savoir si, avec le même processus, envoyer de l'eau sur le toit permet d'éliminer la neige sur les installations. Durant cette période, on a réfléchi à comment on pouvait réaliser un déneigement automatisé et sécurisé, les deux risques majeurs étant le choc thermique et le gel", raconte Nicolas Cristi, le président de SuniBrain.

Résultat ? Un capteur mis au point pour ce projet "scanne" le ciel en envoyant des ultrasons. De cette manière, le capteur récolte des données sur les précipitations annoncées ou en cours. Ces données électroniques sont ensuite traitées par des algorithmes, qui permettent à l'ordinateur d'enclencher divers niveaux d'aspersions d'eau selon le scénario météorologique.

En faire une option commerciale

L'enjeu est de taille pour les propriétaires de centrales photovoltaïques.

"Il y a un réel intérêt économique. D'un côté, un panneau solaire enneigé ne produit pas d'énergie, mais de l'autre, il est plus productif quand ses cellules sont froides. La période qui suit le déneigement peut donc être très productive", ajoute le dirigeant, fier que son nouveau système soit 100 % écologique.

Actuellement, cette innovation n'est installée que dans une seule centrale de 2 000 m2, située dans la Creuse habituée aux chutes de neige. Lancé commercialement depuis le début du mois de février, l'entreprise souhaite proposer ce nouveau service comme option pour ses clients actuels et futurs. "Nous estimons que 3 000 installations pourraient bénéficier de notre solution de déneigement sur le marché", précise Nicolas Cristi.

Pour le moment, Sunibrain équipe une cinquantaine de sites, pour une surface totale de 70 000 m2 de panneaux photovoltaïques. Néanmoins, ce chiffre devrait rapidement gonfler pour l'entreprise qui va passer de sept salariés à dix dans les prochaines semaines. "Nous avons signé pour un million d'euros de bons de commandes en 2017, contre seulement 340 000 euros en 2016", signe que l'entreprise est en pleine croissance.

Quel avenir pour SuniBrain ?

Cette attractivité technologique et économique ne laisse pas indifférents divers acteurs. Après une levée de fonds de 1,3 million d'euros en 2016, les dirigeants de Sunibrain réfléchissent à prendre un nouveau tournant pour l'avenir de leur entreprise.

"Aujourd'hui, nous discutons avec des fonds d'investissements pour accompagner l'entreprise dans son développement commercial. D'autre part, nous sommes également en discussion avec des industriels d'importance mondiale susceptibles d'accompagner commercialement SuniBrain via des partenariats ou de faire une entrée dans le capital de la société. On pourrait très bien prendre la décision de continuer l'aventure seul aussi", assure Nicolas Cristi, qui devrait trancher avant l'été prochain.

Cette décision stratégique pourrait être déterminante pour l'avenir du projet d'Energy Valley dans l'agglomération toulousaine. Depuis plusieurs mois maintenant, Sunibrain travaille à la création d'un centre d'affaires rassemblant tous les acteurs de l'énergie. Nicolas Cristi estime que ce lieu pourrait être un véritable accélérateur de croissance pour les entreprises concernées et il souhaite faire de l'Energy Valley un lieu témoin de sa technologie. Plusieurs sites aux alentours de Toulouse seraient actuellement à l'étude.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.