Revenu de base : comment mettre en application ce concept ?

 |   |  831  mots
Mathieu Bize
Mathieu Bize (Crédits : Rémi Benoit)
Le concept de revenu de base connaît un intérêt grandissant et plusieurs pays européens commencent à l'expérimenter. Le Conseil national du numérique préconise également dans son dernier rapport de l'appliquer. Que signifie ce concept et comment le mettre en application ? Éléments de réponse avec Mathieu Bize, défenseur toulousain du revenu universel basé sur une monnaie libre.

Comment définir le revenu de base et en quoi se différencie-t-il du RSA (revenu de solidarité active) ?
Il s'agit d'un revenu versé de manière inconditionnelle à tous les citoyens, de la naissance à la mort, afin de réduire les inégalités. Il est cumulable avec tout autre type de revenus. Il est donc possible de toucher un salaire en même temps, contrairement au RSA.

Pourquoi l'arrivée des robots suscite-t-elle un regain d'intérêt envers le revenu de base ?
La robotisation nous permet de nous libérer du travail mais risque de faire augmenter le chômage. Le revenu de base permettrait de rémunérer les activités de notre temps libre non rémunérées jusqu'à présent.

Comment peut être appliqué ce revenu de base ?
Il peut exister sous deux formes différentes : le revenu de base par financement sur la monnaie-dette et un deuxième type de revenu de base qui reposerait sur la création monétaire. Le revenu par financement existe déjà depuis quelques années en Iran et depuis 1983 en Alaska. Dans ces deux pays, le gouvernement réalise un prélèvement sur les ventes de pétrole. Ce prélèvement est redistribué à tous les citoyens du pays sous la forme du revenu de base. Mais ce revenu est indexé...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :