Omerta sur les effectifs de l'ingénierie aéronautique à Toulouse ? Enquête (1re partie)

 |   |  1365  mots
(Crédits : DR)
La baisse de charge dans l'ingénierie aéronautique n'est pas nouvelle. Depuis trois ans, Airbus prévient ses sous-traitants de sa stratégie : une augmentation importante des cadences de production, et, parallèlement, un accent mis sur la R&D incrémentale. Alors que l'impact de cette décision sur les sociétés d'ingénierie est difficile à évaluer faute de témoignages, pour la première fois, des chiffres récoltés par la CGT semblent montrer une baisse des effectifs en ingénierie aéronautique en 2014 dans plusieurs sociétés toulousaines.

Omerta. Le mot est fort mais il résume l'état d'esprit qui règne sur le secteur de l'ingénierie aéronautique à Toulouse quand on aborde la question de l'évolution des effectifs.

La stratégie...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :