Val Tolosa : est-ce vraiment fini ?

 |   |  1114  mots
Le centre commercial Val Tolosa verra-t-il le jour ?
Le centre commercial Val Tolosa verra-t-il le jour ? (Crédits : DR)
La décision du Conseil d’Etat d’annuler l’arrêté préfectoral autorisant la destruction d’espèces protégées semble avoir mis le programme Val Tolosa à l’arrêt. Deux mois plus tard, les opposants au projet de mega centre commercial de l’ouest toulousain ne désarment pas.

C'est une décision qui a fait le bonheur des opposants à Val Tolosa, le nom donné au méga centre commercial en projet sur la commune de Plaisance du Touch (Haute Garonne). Le 24 juillet dernier, le Conseil d'Etat estimait que ce programme n'était pas "d'intérêt public majeur" et annulait l'arrêté préfectoral autorisant la destruction d'espèces protégées sur le plateau de La Ménude. C'est là que le programme aurait dû s'établir, avec ses 63 000 mètres carrés de surface de vente dont un hypermarché, une centaine de boutiques et un grand magasin.

Depuis la décision du Conseil d'État, Philippe Guyot, maire sans étiquette de Plaisance du Touch (soutenu par LREM pour les prochaines municipales) parle au passé du projet qu'il a ardemment désiré. "La taxe foncière de Val Tolosa représentait quatre millions d'euros par an pour la commune, sachant que l'ensemble des taxes sur Plaisance du Touch rapporte huit millions d'euros par an. Ce programme était certainement un bon projet. Val Tolosa créait des emplois, avait une empreinte environnementale sans précédent avec des prises pour les voitures électriques, des panneaux solaires, un lac qui récupérait l'eau et permettait d'alimenter à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :