Réunion de la dernière chance le 7 février au ministère pour les agriculteurs occitans

 |   |  268  mots
Le premier rendez-vous avec le ministre Travert n'a rien donné.
Le premier rendez-vous avec le ministre Travert n'a rien donné. (Crédits : Rémi Benoit)
Une délégation occitane des agriculteurs a été reçue vendredi 2 février par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert. La profession agricole manifeste depuis plusieurs jours contre la réforme de la carte des futures zones agricoles défavorisées, qui devrait priver de certaines aides européennes plusieurs exploitations occitanes. N'ayant pas obtenu d'accord, les agriculteurs rencontreront une nouvelle fois le ministre mercredi 7 février.

Ils ont bloqué plusieurs jours la ville de Montauban. Ils ont paralysé le trafic routier toulousain mercredi 31 janvier avec l'installation de barrages filtrants sur le périphérique. Vendredi 2 février, ils ont une nouvelle fois mené des actions dans le Tarn-et-Garonne.

Face à une grogne de plus en plus importante des agriculteurs de la région Occitanie, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a reçu vendredi 2 février au ministère une délégation des agriculteurs de la région.

La profession agricole milite contre la réforme de la carte des futures zones agricoles défavorisées (ZAD) engagée par le gouvernement. Une modification qui va pénaliser les agriculteurs de l'Occitanie. En effet, 1000 communes d'Occitanie en aurait été exclues dont 100 rien qu'en Haute-Garonne. Cette sortie du dispositif entraîne une suppression totale de certaines subventions européennes dont bénéficient les exploitations. Les agriculteurs demandent donc une révision des critères de sélection de cette carte des ZAD pour réintégrer le maximum de communes.

"Les discussions avec le ministre ont été très compliquées. Nous ressortons de cette réunion sans aucun élément concret. Par conséquent, nous avons fixé un nouveau rendez-vous mercredi 7 février avec lui, en espérant de meilleures discussions et des avancées dans les négociations", explique Lilian Lasserre, le président des Jeunes Agriculteurs d'Occitanie qui a participé à la réunion avec le ministre.

S'ils n'obtiennent pas satisfaction à l'issue de ce nouveau rendez-vous, les agriculteurs promettent de bloquer toute la région Occitanie en fin de semaine prochaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2018 à 12:12 :
Plus on est gros plus on touche de l'argent de l'UE, plus on est petit et plus on est méprisé par ce consortium financier.
Réponse de le 03/02/2018 à 18:43 :
Toujours aussi positif. Une suggestion alternative?
Réponse de le 03/02/2018 à 19:42 :
Agriculture bio à fond. Mais bon comme si ça vous intéressait les solutions hein....
a écrit le 02/02/2018 à 20:07 :
Et à côté de ça des exploitations industrielles (qui ne devraient pas exister en raison des dégâts qu'elles causent) comme la ferme des mille vaches bénéficient de dérogations spéciales et de subventions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :