Pouvoir et responsabilités, trois femmes témoignent

 |   |  1391  mots
Marie-France Barthet, la présidente de l'Université de Toulouse, Nadia Pellefigue, vice-présidente socialiste du Conseil regional de Midi-Pyrénées, et Laurence Arribagé, députée Les Républicains.
Marie-France Barthet, la présidente de l'Université de Toulouse, Nadia Pellefigue, vice-présidente socialiste du Conseil regional de Midi-Pyrénées, et Laurence Arribagé, députée Les Républicains. (Crédits : Rémi Benoit)
Présidente de l'Université de Toulouse, vice-présidente socialiste du Conseil régional, députée Les Républicains, Marie-France Barthet, Nadia Pellefigue et Laurence Arribagé occupent des postes politiques ou universitaire importants. Dans une société où des progrès restent à faire en matière de parité, leur message est clair : il faut "montrer l'exemple", "exiger l'égalité" et "respecter les femmes pour leurs compétences".

Marie-France Barthet : "Montrer l'exemple"

"À l'université, le traitement entre les hommes et les femmes était le même. Ensuite, c'est pour trouver du travail que cela s'est gâté. Avec mon diplôme...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :