Premières turbulences pour le projet d'unification des universités toulousaines

Le projet toulousain Uniti d'unification des universités, labellisé Idex (Initiatives d'excellence) en février dernier, connaît ses premiers soubresauts. Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert, futurs présidents de Toulouse II-Le Mirail et de l'Université Paul Sabatier, ne veulent pas signer la convention d'attribution des fonds sans une réorientation du projet.
Gilbert Casamatta, et au 1er plan Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert
Gilbert Casamatta, et au 1er plan Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert

Le 3 février dernier, la nouvelle tombait : le projet toulousain Uniti, prévoyant notamment d'unir les facultés et écoles d'ingénieurs en une Université unique, décrochait le précieux label Idex (Initiatives d'excellence) dans le cadre des Investissements d'avenir. A la clé, une dotation de l'État espérée généreuse. Mais les élections à la tête des universités entraînent déjà les premiers grains de sable.

Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert devraient être respectivement les futurs présidents de Toulouse II-Le Mirail et de l'Université Paul Sabatier, à l'issue des élections des 26 avril et 9 mai. Problème : avant de contractualiser le projet Idex à travers une convention d'attribution signée avec l'État, permettant de débloquer les fonds, ils entendent d'abord procéder à « une réorientation du projet ». Ils l'ont indiqué dans une lettre adressée à Gilbert Casamatta, actuellement administrateur provisoire du Pres (Pôle de recherche et d'enseignement supérieur) Université de Toulouse.

« Ce projet Idex nécessite d'être travaillé car il a été connu de manière tardive. Signer la convention d'attribution de manière précipitée n'aurait pas permis la réorientation que nous souhaitons », justifie Betrand Monthubert. Pour le futur président de l'Université Paul Sabatier, la gouvernance et le périmètre d'excellence de la future université unique posent problème. « Dans le conseil de surveillance, trois personnes seront élues et sept seront nommées. Le terme de directeur exécutif n'est pas neutre non plus. Dans ce système, on concentre les budgets sur un certain nombre de thématiques, cela laisse de côté les autres sujets qui peuvent mener à de grandes avancées », assure Bertrand Monthubert.

Signer avant la fin de l'année, ou rembourser

Le président du Pres, Gilbert Casamatta, se veut compréhensif. « Nous sommes dans une période où il faut prendre acte des bouleversements universitaires, des élections, les attentes sont légitimes. Le processus de l'Idex n'a pas permis une appropriation », reconnaît-il. Le projet Uniti devrait « être retardé de six mois». Mais le président du Pres reste optimiste et confirme avoir déjà rencontré de manière informelle Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert : « Ce n'est pas dramatique, il n'y pas de points qui soient inextricables. Il y a une différence entre la lecture que l'on fait du projet à un moment donné et ce que nous voulons faire », souligne t-il.

Le conseil d'administration du Pres a déjà validé la convention de préfinancement qui va permettre à l'Agence national de la recherche (ANR) de concéder un premier prêt de 13,9 millions d'euros (dont 10 M€ pour l'Idex et les Idefi et 3,9 M€ pour les Labex). Mais si la convention d'attribution avec l'État n'est pas signée avant la fin de l'année, le Pres devra rembourser ce prêt. Bertrand Monthubert se dit « prêt à signer » la convention d'attribution avec l'Etat avant le mois de décembre si « les grandes lignes » sur la gouvernance et le périmètre d'excellence sont bien fixées.

Wilfried Pinson

© Photos Rémi Benoit - DR

En savoir plus :

- Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert ont également demandé le report de l'élection du président du PRES, initialement prévue le 6 avril dernier. Elle a donc été reportée au 30 mai et Gilbert Casamatta a été nommé administrateur provisoire par le recteur de l'Académie Olivier Dugrip.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.