À Toulouse, François Hollande accélère "la simplification de la construction"

 |   |  571  mots
François Hollande devant la maquette du futur quartier Matabiau
François Hollande devant la maquette du futur quartier Matabiau
En visite à Toulouse, François Hollande a signé la plus importante opération de cession de foncier public conclue à ce jour, et annoncé deux nouvelles mesures de simplification destinées à abaisser le coût de la construction.

Le choc de la simplification portera aussi sur la construction ! C'était le message de François Hollande en visite sur le site Guillaumet (ex. CEAT) il y a quelques jours en présence de Cécile Duflot, ministre du Logement et de l'égalité des territoires, et de Pierre Moscovici, ministre de l'Économie et des finances. Le Président a signé en effet le protocole d'accord de cession du site. "La plus importante opération de ce type conclue à ce jour, permise par une cession de foncier public, dans le cadre de la loi du 18 janvier 2013". 250 sites sont actuellement en négociation sur le territoire.
L'emplacement, situé à moins d'un kilomètre de la future gare TGV appartient donc officiellement à Toulouse Métropole après une transaction qui porte exactement sur 9 ha (sur un total de 16,6 ha) cédés pour 6,32 M€ avec une décote de 61 %. Cette décote serait la plus forte pratiquée à ce jour dans ce type d'opérations. "Elle représentera une perte de recette de 10 M€ pour les caisses de l'État mais cet argent sera réinvesti pour permettre de baisser le coût des logements à venir sur place" a précisé François Hollande.
Une vaste opération urbaine mixte comprenant 750 logements devrait en effet voir le jour à Jolimont après le déménagement de l'école d'ingénieurs ISAE, prévu fin 2015.

70 % de logements sociaux à Jolimont
Joan Busquet qui était chargé de présenter la maquette du futur site, est déjà à pied d'œuvre pour réfléchir à l'organisation de ce nouveau quartier qui entre dans le périmètre de Matabiau. "Le bâtiment art déco sera conservé même si nous n'avons pas encore décidé de sa destination, ainsi que les espaces verts, tandis que les bâtiments industriels seront détruits. Nous avons déjà mené une étude et déterminé que ce quartier permettra de construire au moins 750 logements soit une densité un peu plus importante que la Cartoucherie"», a détaillé l'architecte. Cécile Duflot a déclaré quant à elle en marge de l'intervention de François Hollande que ce nouveau quartier compterait jusqu'à 70 % de logements sociaux.

Réduire les délais d'obtention des permis et alléger les normes
"Mais la simplification ne doit pas s'arrêter au foncier public" a estimé le Président qui a annoncé par ailleurs deux nouvelles mesures visant à accélérer la construction de logements, et qui s'ajouteront aux ordonnances déjà prises en 2013 en matière de logement.
La première concerne les délais d'obtention de permis de construire, jugés trop longs. Sur les 420 000 permis de construire délivrés en 2013 en effet, la durée moyenne d'obtention a été de huit mois. A l'avenir, ce délai ne devra plus excéder cinq mois au maximum pour les permis les plus complexes. Des mesures règlementaires sont attendues sur ce sujet avant le 1er mai prochain.
Autre objectif : mettre fin à l'inflation des normes en matière de construction, qui serait responsable d'une forte augmentation des coûts de construction de l'habitat collectif (+ 50 % en dix ans). Cécile Duflot rendra sa copie sur le sujet le 21 février prochain pour des décisions attendues cet été.
Avec ces mesures, le gouvernement ambitionne de réduire de 10 % le coût d'un logement collectif d'ici cinq ans.

Béatrice Girard

© photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :