"4 M€ pour la réhabilitation du siège", interview de José Cohen-Aknine, Toulouse Habitat

 |  | 426 mots
José Cohen-Aknine
José Cohen-Aknine
José Cohen-Aknine, le directeur général d'Habitat Toulouse, explique le virage du groupe en matière de développement durable à travers un appel à idées innovant. Il revient sur les projets phare de 2014 et annonce un investissement de 4 M€ pour le futur siège social. Interview.

Habitat Toulouse vient de lancer un appel à idées pour "le logement du 3e millénaire au service du développement durable". De quoi s'agit-il ?
Cet appel à idées traduit notre volonté de nous engager beaucoup plus fortement en matière de développement durable et c'est la raison pour laquelle cet appel à idées est très ouvert. Il s'adresse aussi bien à des promoteurs, qu'à des architectes, bureaux d'études, industriels, sociologues, en groupement ou de manière individuelle. Nous souhaitons voir émerger des solutions innovantes sur des points variés comme des systèmes de construction technique, des façons innovantes de concevoir un îlot de construction ou un logement, les performances techniques. L'utilisation des énergies renouvelables est aussi très importante, ainsi que la gestion des stationnements ou la biodiversité... Les candidats peuvent postuler jusqu'au 28 février prochain. 7 projets seront retenus et nous les mettrons en œuvre dans nos programmes dans un délai de deux ans.

Quel est le bilan de la production d'Habitat Toulouse à fin 2013 et quels seront les projets phare cette année ?

Nous avons livré 620 logements en 2013 et réalisé un chiffre d'affaires de 115 M€. Notre production est stable depuis deux ou trois ans, mais nous prévoyons de monter en puissance pour livrer 800 logements par an à compter de 2015. Notre volonté, c'est bien sûr de nous engager sur les nouveaux quartiers à venir : la Cartoucherie, et le CEAT à Jolimont. Nous menons actuellement un projet pour les personnes à mobilité réduite Faubourg Bonnefoy, et de nombreux projets de plusieurs centaines de logements à la Zac Jean Gilles à la Reynerie, ainsi qu'à Empalot, dans le secteur Hers Malepère, à la Salade, et bientôt aux Arènes. Par ailleurs nous menons un vaste programme de réhabilitations dans les quartiers toulousains de Bordelongue, Jolimont, Madrid, Empalot et aux Izards. En 2013, nous avons d'ailleurs lancé la réhabilitation de 1.300 logements pour un budget de 32 M€.

Vous avez aussi racheté l'an dernier l'immeuble Fidélio pour installer votre nouveau siège social, où en est ce projet ?
Le choix de l'architecte est en cours. Les travaux devraient ensuite démarrer au premier semestre 2015 pour un budget un peu supérieur à 4 M€. Nous souhaitons un siège multifonctions mais absolument sobre, il devra être à la fois lieu d'accueil pour nos clients, mais aussi lieu d'exposition de nos projets.
Par ailleurs, nous prévoyons de transformer notre siège actuel, rue Roquelaine, en programme de logements mixtes (social, privé).

Propos recueillis par Béatrice Girard
© photo DR

En savoir plus:

Sur l'appel à idée : www.habitatoulouse.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :