Belles perspectives 2014 pour le spécialiste du logement en bois Boalia

 |   |  329  mots
Boalia va construire 26 maisons pour l'Office de l'habitat du Gers.
Boalia va construire 26 maisons pour l'Office de l'habitat du Gers.
Le spécialiste de la construction modulaire en bois adaptée aux logements sociaux vient d'inaugurer un site de production de 10.000 m2 à Tonneins (Lot-et-Garonne), et affiche un carnet de commandes rempli pour les 18 prochains mois. Il construit notamment 26 maisons pour l'Office de l'habitat du Gers.


Créée en 2011, Boalia engrange enfin ses premières commandes auprès des bailleurs sociaux ! Après Aquitanis (l'Office public de l'habitat de la communauté urbaine de Bordeaux), qui avait confié à l'entreprise un projet de 51 logements à Floirac l'an dernier, c'est l'OPH du Gers qui vient de commander un programme de 26 maisons destinées à la location sociale pour les communes de L'Isle-Jourdain et Gimont. À Agen, le bailleur social privé Ciliopee Habitat a aussi passé commande pour 30 maisons. Enfin, ce seront 27 maisons destinées à l'accession sociale à la propriété qui seront construites pour Silene Habitat, à Saint-Nazaire.

"Ces contrats assurent notre activité pour les 18 prochains mois et représentent un chiffre d'affaires prévisionnel de 13 M€, conforme à nos ambitions", indique Eric Lanthiez, le PDG de Boalia. Pour le patron, pas de doute, ces premiers succès sont "le résultat d'une politique commerciale proactive et d'une stratégie claire envers les bailleurs sociaux. Notre concept de préfabrication en usine séduit car il permet de s'affranchir des aléas de chantiers et de réduire les délais de construction d'un tiers". Aucun service low-cost en revanche, Boalia affiche des prix en phase avec le marché autour de 1 200 €/m2 hors VRD pour des surfaces qui vont de 75 m2 pour des T3, à 85 m2 pour des T4.

Parmi les acteurs du logement social en Midi-Pyrénées, l'OPH du Gers a été le premier à se laisser séduire. "Nous avons eu un grand nombre de contacts avec d'autres bailleurs sociaux mais à ce jour, rien n'est encore signé", précise Éric Lanthiez. Pour honorer ses commandes, Boalia envisage une montée en puissance de ses cadences de production, et le recrutement de 15 personnes (en plus des 30 salariés actuels) dans les six prochains mois. Objectif : produire un logement par semaine dès le mois de mars 2014. Le tout se fera sur le nouveau site de production de 10 000 m2 que l'entreprise vient d'inaugurer à Tonneins sur l'ancien site de la Seita.

Béatrice Girard.
© photo DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :