Plus que quelques heures pour voter pour le nom de la région LRMP

 |   |  317  mots
Quel sera le nouveau nom inscrit sur l'hôtel de Région à Toulouse ?
Quel sera le nouveau nom inscrit sur l'hôtel de Région à Toulouse ? (Crédits : Rémi Benoit)
La consultation citoyenne a franchi le cap des 200 000 votes pour déterminer le futur nom de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le vote sera clos à minuit ce vendredi 10 juin.

Depuis le 9 mai dernier, plus de 200 000 participants ont voté pour déterminer le futur nom de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Cinq noms ont été proposés :

  • Languedoc
  • Languedoc - Pyrénées
  • Occitanie
  • Occitanie - Pays Catalan
  • Pyrénées - Méditerranée

D'après le Conseil régional, près de 158 000 avis ont été recueillis sur le site internet et plus de 43 000 bulletins réponse ont été renvoyés. Les votes seront définitivement clos vendredi 10 juin à minuit. Il reste encore quelques heures pour voter ou modifier son vote.

Bien que le match d'ouverture de l'Euro 2016 entre la France et la Roumanie monopolisent les pronostiqueurs, les paris vont bon train pour savoir comment s'appellera la 2e plus grande région de France.

Cela n'engage à rien, mais ce vendredi après-midi à La Tribune Toulouse, Occitanie remporte 60 % des suffrages, Languedoc 30 %, Languedoc-Roussillon 10 % et 0 % pour Pyrénées-Méditerranée et Occitanie-Pays Catalan.

Et ensuite ?

Passé minuit, la consultation sera close sous le contrôle d'un huissier de justice et les bulletins renvoyés à la Région seront comptabilisés. Après un tri et des vérifications pour dédoublonner les votes multiples, papier et internet, les avis seront comptabilisés selon la méthode de Condorcet, un système de vote dans lequel le vainqueur est celui, qui, comparé tour à tour à tous les autres candidats, s'avère à chaque fois être le candidat préféré.
 
Jeudi 16 juin, le bureau exécutif du Conseil régional proposera un nom basé sur les résultats de la consultation citoyenne. Ceux-ci seront rendus publics le 24 juin 2016 et "ils nourriront la réflexion et le vote des élu-e-s régionaux réunis en Assemblée plénière", précise le Conseil régional. Le dernier mot revient donc aux élus dont la décision sera validée par un décret du Conseil d'État avant le 1er octobre 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2016 à 14:35 :
J'avais proposé le Gondor :/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :