Spatial : huit nouvelles startups accueillies par l'incubateur de l'Esa

 |   |  730  mots
L'Esa Bic Sud France accueille huit nouvelles startups
L'Esa Bic Sud France accueille huit nouvelles startups (Crédits : © Ralph Orlowski / Reuters)
L'incubateur de startups de l'Agence spatiale européenne (Esa) va accueillir huit nouvelles startups. Unique en France, le Business incubation centre (Bic) permet de favoriser la création d'entreprises fondées sur le transfert de technologies issues du domaine spatial vers d'autres domaines.

Créé en 2013, l'Esa Business Incubation Centre (Bic) Sud France est le seul incubateur de l'Agence spatiale européenne en France. Durant le mois de mars, huit nouvelles startups ont rejoint cet incubateur destiné au domaine spatial. Elles ont été choisies par un comité de sélection réuni à Bordeaux début mars. Parmi ces nouvelles jeunes entreprises, deux sont issues d'ActInSpace, le hackathon du spatial mis en place par le Cnes et l'Esa : O'Sol et Upalgo. L'Esa Bic Sud France, piloté par le pôle Aerospace Valley en association avec le Cnes et le pôle Pégase (en Provence-Alpes-Côte d'Azur) a déjà accueilli 33 entreprises depuis sa création, il y a maintenant quatre ans.

À l'initiative d'Aerospace Valley les prochaines journées dédiées aux applications spatiales de l'Esa Bic Sud France auront lieu le 4 mai à Bordeaux et le 29 juin à Toulouse. La prochaine date de dépôt de dossier de candidature pour l'incubateur de l'Esa est fixée au 5 mai 2017.

Les huit nouvelles startups incubées par l'Esa Bic Sud France :

Nively
Créée en 2015, Nively est spécialisée dans la géolocalisation indoor / outdoor des personnes dites fragiles. Son objectif est d'augmenter la sécurité des séniors par l'utilisation d'un système de positionnement très précis qui détecte les situations à risque pour permettre à l'entourage et aux soignants de réagir en amont.

Upalgo
Après leur participation à ActInSpace en mai 2016, les fondateurs d'Upalgo ont initié une réflexion sur la technologie permettant la détection automatique de pannes. Ils ont décidé de créer leur entreprise au début de l'année 2017. L'objectif de l'équipe est de développer un service destiné à la prédiction des pannes de système. Leur but est de fusionner la technologie du Cnes avec leur prototype pour créer la meilleure solution de prédiction des pannes pour les nombreuses industries qui utilisent des systèmes.

O'Sol
L'équipe de O'sol s'est formée lors de l'édition 2014 d'ActInSpace. Depuis, l'entreprise a été créée et développe des générateurs solaires qui ont la particularité de pouvoir se déployer et se replier. Le mécanisme de déploiement est inspiré de la technologie des satellites. La principale cible de O'Sol est la production d'énergie pour les missions humanitaires des organisations non gouvernementales.

Waynote
Waynote veut transformer les longs trajets en voiture en expérience de découverte, avec une application mobile qui raconte les paysages au fil de l'autoroute et invite à des pauses qualitatives à proximité des sorties. Grâce à la géolocalisation, des messages audio courts, 25 à 30 secondes, sont automatiquement déclenchés en temps réel durant le trajet, pour informer l'utilisateur sur les territoires traversés. La startup crée des contenus touristiques et culturels spécifiquement adaptés à la mobilité.

SnapPlanet
L'objectif de SnapPlanet est de rendre les images spatiales accessibles à tous via une application de type réseau social. En combinant les données publiques et commerciales avec les avantages d'un réseau social pour tous, SnapPlanet veut être un catalyseur pour l'innovation et la création de nouveaux services basés sur les données d'observation de la Terre.

Proessa Sport
En cours de création, Proessa Sport développera des produits à destination des cyclistes. La première application permettra aux cyclistes de gérer leurs parcours et balades à vélo. La seconde visera plus particulièrement les cyclistes avertis qui pourront évaluer leurs performances et se positionner au sein de leur communauté.

LK Spatialist
Créée en juin 2015, LK Spatialist propose une plateforme d'applications Système d'informations géographiques en ligne (SIGWeb) dédiées aux métiers du foncier et de l'aménagement des territoires. La société développe notamment Lina (Land-use Information and Analysis) qui permet de qualifier et d'évaluer le potentiel parcellaire (bâti et non bâti) à destination des acteurs de l'aménagement des territoires (collectivités territoriales, promoteurs immobiliers, agences immobilières, architectes, urbanisme commercial...).

Zephyr Exalto
Créée en 2016, Zephyr souhaite franchir une frontière dans les vols habités en ballons et permettre à tous de faire des vols stratosphériques. Cette jeune entreprise s'appuie sur des brevets en propre pour le contrôle d'altitude mais également sur l'expertise du Cnes pour les ballons stratosphériques. Zéphyr veut profiter de l'intérêt renouvelé du public pour l'espace et le tourisme spatial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :