Terrorisme : quand des chercheurs toulousains en informatique aident la police

 |   |  28  mots
Des policiers dans les rues de Toulouse. Crédit : Rémi Benoit.
Des policiers dans les rues de Toulouse. Crédit : Rémi Benoit.
L'Institut de recherche en informatique de Toulouse (Irit) a signé en juin dernier une convention pour officialiser son partenariat avec l'École nationale supérieure de la police, chargée de former commissaires et officiers. Les outils de big data et d'intelligence artificielle mis au point par les chercheurs pourront aider les enquêteurs à identifier un suspect et alerter les forces de l'ordre en cas d'intrusion suspecte.

"Lors des attentats de Londres en 2005, les enquêteurs ont dû analyser plus de 20 000 heures de vidéosurveillance !", rappelle Philippe Joly, le directeur-adjoint de l'Irit (l'Institut de recherche...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :