Hyperloop TT lance le premier prototype des capsules conçues à Toulouse

 |   |  353  mots
Représentation numérique de la capsule Hyperloop et de ses passagers.
Représentation numérique de la capsule Hyperloop et de ses passagers. (Crédits : HTT)
La société californienne Hyperloop TT, qui a choisi Toulouse pour implanter son centre de R&D européen, vient d'annoncer le lancement de la construction du premier prototype grandeur nature de ses capsules dont la livraison est prévue début 2018.

Une nouvelle étape a été franchie dans le projet d'Hyperloop TT. Cette société californienne est l'une des 16 entreprises dans le monde à plancher sur un concept imaginé l'entrepreneur star Elon Musk : propulser des capsules dans un tube à plus de 1223 km/h grâce à un champ magnétique. Le 24 janvier dernier, Hyperloop TT a annoncé avoir choisi Toulouse pour implanter son centre européen de recherche et développement sur l'ancienne base aérienne de Francazal, près du village de Cugnaux.

En début de semaine dernière, HTT a annoncé cette fois le lancement de la construction du premier prototype de capsules par le biais d'un tweet accompagné d'une vidéo :

 Cette vidéo donne quelques précisions techniques sur les capsules. Ces dernières mesureront une trentaine de mètres de long pour un diamètre de 2,7 mètres. Chaque capsule pourra embarquer 28 à 40 passagers. HTT prévoit début 2018 une livraison de la capsule (fabriquée en Espagne) sur le site toulousain de recherches. Une date pour la mise en service commerciale sera annoncée ultérieurement, des études de faisabilité sont réalisées actuellement partout dans le monde.

Quid des partenariats avec les entreprises locales ?

En janvier dernier, la société californienne avait déclaré être déjà en discussion "avec de nombreux grands groupes implantés à Toulouse" et qu'elle souhaitait continuer à "parler aux entreprises locales" pour imaginer des synergies et des collaborations possibles. Mais pour le moment, aucun partenariat n'a été noué avec des entreprises locales.

On sait seulement qu'un partenariat a été noué avec l'Espagnol Carbures spécialistes des matériaux composites pour l'aéronautique et qui travaillera avec HTT pour la fabrication de la capsule. "Carbures est un leader mondial des matériaux composites. Avec plus de 1000 employés, huit usines de fabrication et cinq centre d'ingénieurs, cette entreprise est le partenaire idéal pour HTT", s'est félicité Ramón Betolaza, membre du conseil d'administration de HTT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :