Quelle femme donnera son nom au nouvel auditorium de l'université Paul Sabatier ?

 |   |  340  mots
(Crédits : Université Paul Sabatier)
Jean-Pierre Vinel, le président de l’université Toulouse III - Paul Sabatier, a annoncé ce mercredi 7 septembre le lancement d’une consultation pour renommer le grand auditorium de l’établissement. Cinq noms de femmes sont proposés.

Les travaux de rénovation du grand auditorium du bâtiment central de l'université Paul Sabatier touchent à leur fin. Il est donc temps de choisir un nom à cet espace. C'est ce qu'a annoncé via un message sur le site de l'université son président, Jean-Pierre Vinel. Dès aujourd'hui et jusqu'au vendredi 23 septembre prochain, une consultation auprès de l'ensemble de la communauté universitaire va être réalisée pour renommer cet amphithéâtre. Les participants ont le choix entre cinq noms de personnalités féminines, proposés et validés par la Mission égalité femme-homme de l'établissement.

Personnalités féminines proposées :

  • Simone Balfet-lff (1924-2014) : ancienne présidente du Mouvement français pour le planning familial. Elle a été nommée membre du cabinet d'Yvette Roudy et nommé au Conseil économique et social.
  • Marguerite Canal (1890-1978) : cette Toulousaine fut la première femme à diriger un orchestre en 1917. Elle a obtenu le grand prix de Rome de composition musicale.
  • Marthe Condat (1886-1936) : elle effectue à Toulouse ses deux premières années de médecine, puis s'inscrit à Paris. En 1923, elle est la première femme à être reçue au concours d'agrégation. Elle enseigne ensuite dans la Ville rose et publie des travaux consacrés surtout à la pédiatrie. Marthe Condat est élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur en 1935.
  • Lise Meitner (1878-1968) : cette Autrichienne apporte une contribution majeure à la physique moderne en découvrant le processus de fission nucléaire. Elle est la première femme professeure d'université de physique en Allemagne en 1926. Malgré 21 récompenses scientifiques et trois nominations pour le prix Nobel, elle n'a jamais obtenu ce dernier.
  • Marie Sklodowska-Curie (1867-1934) : elle est la première femme à obtenir le prix Nobel de physique, en 1903, avec Pierre Curie et Henri Becquerel, puis, seule, elle obtient celui de chimie en 1911. La Polonaise est la première femme professeure de physique générale à la Sorbonne et la première femme élue à l'académie de Médecine.

quel nom pour université paul sab

L'auditorium sera inauguré le mercredi 12 octobre prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :