Nouvelles régions : la consultation "la plus ambitieuse de France" pour choisir le nom en LRMP

La région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, comme cinq autres nouvelles régions françaises, va changer de nom. L'État prendra sa décision définitive à l'automne 2016, après la proposition que lui fera le Conseil régional fin juin. Particularité du processus voulu par Carole Delga : une consultation citoyenne sera lancée au printemps. Quelles sont ses modalités ? Qui pourra y participer ? Explications de Fabrice Verdier, député PS du Gard et conseiller régional en charge de cette mission.

3 mn

Fabrice Verdier est chargé de la consultation
Fabrice Verdier est chargé de la consultation (Crédits : Darnaud Antoine/Maugendre David - Rémi Benoit)

Quel est le calendrier jusqu'à l'annonce du futur nom de la grande région ?

Le rétroplanning est assez serré. Nous allons consulter les forces vives de la région : les maires des communes, les représentants des institutions, les intellectuels, les économistes... pour balayer très largement toutes les propositions envisageables. Puis, le 15 avril, un "comité du nom" réunissant une cinquantaine de hautes personnalités régionales, et présidé par Carole Delga, sera désigné. Il sera en charge de faire un premier tri entre les différentes propositions avant d'en soumettre un certain nombre mi-mai aux élus du Conseil régional. Ce sont ces derniers qui définiront par la suite une liste composée de 4, 5, voire 6 noms. Ces noms seront ensuite soumis à la consultation citoyenne. Le 24 juin aura lieu la délibération du vote avec le choix final du nom. Enfin, la présidente de la Région remettra définitivement le nom choisi à l'État, 6 jours plus tard.

Qui pourra participer à la consultation citoyenne ?

Tout le monde pourra participer à cette consultation citoyenne : les résidents de la région, ceux y étant simplement nés ou encore les personnes y travaillant. Les lycéens auront également le droit de voter. On veut que chaque personne qui aime cette région puisse donner son avis car les habitants de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées n'en sont pas les seuls ambassadeurs. Il y a aussi les expatriés de cette région qui y contribuent grandement. L'objectif est de réunir le panel le plus large possible pour que chaque concitoyen puisse s'approprier le nom de cette grande région. Cette consultation est donc la plus ambitieuse de France.

Par quel moyen pourra-t-on voter ?

Les concitoyens auront la possibilité de voter par voie papier mais aussi de manière numérique.

Les citoyens auront donc la possibilité de voter plusieurs fois chacun ?

Pour lutter contre le risque de fraude, nous allons mettre en place des outils pour limiter les votes multiples, tels que le contrôle d'identité ou encore la vérification des adresses IP. Pour ce travail, nous serons accompagnés par une société qui sera choisie par appel d'offres. Le comité du nom veillera également au bon déroulement du vote. Cependant, nous souhaitons avant tout faire confiance aux votants et on croit en leur bonne foi.

Quels seront les critères dans le choix définitif du nom ?

Le nom ne doit pas être contraire à notre histoire, ni être un acronyme du type "Paca". Cela élimine donc les propositions les plus farfelues ou encore le sigle LRMP. Nous souhaitons qu'il soit avant tout lisible à l'international, tout en gardant un aspect fédérateur et local. Il faut que l'on puisse se l'approprier.

Lors de son départ de la présidence du Conseil régional, Martin Malvy a remis une enveloppe à Carole Delga contenant le nom qu'il souhaitait donner à la future région. Allez-vous en tenir compte ?

Je vous avoue que je ne connais absolument pas le détail de l'enveloppe, ni ce qu'elle contient. Cependant, l'avis de Martin Malvy est très important, c'est une grande voix qui sait être fédérateur.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.