Pourquoi Jean-Luc Moudenc votera contre le nom "Les Républicains"

 |   |  237  mots
Jean-Luc Moudenc
Jean-Luc Moudenc
Alors que la justice n'a pas jugé illicite l'appellation "Les Républicains" sur laquelle les militants de l'UMP devront se prononcer avant le congrès du 30 mai, Jean-Luc Moudenc, le maire UMP de Toulouse s'y est déclaré opposé.

Ce mardi en fin d'après-midi, Jean-Luc Moudenc, le maire UMP de Toulouse a confirmé à La Tribune-Objectif News l'information de France Bleu Toulouse annonçant qu'il s'opposait au nom "Les Républicains".

"L'article défini 'Les', placé devant le mot Républicains, peut laisser penser que le futur parti rassemblerait les républicains, alors qu'il rassemblera des républicains, souligne le maire de Toulouse. Il est important aussi que ceux qui se retrouvent dans une tradition démocrate, au sein de notre mouvement, s'en sentent membres pleinement."

Un vote avant le congrès du 30 mai

Ce mardi 26 mai, le tribunal des référés de Paris a rejeté l'action en justice portées par des associations, des partis de gauche et près de 140 particuliers. Selon la justice, le "trouble manifestement illicite" et le "dommage imminent" invoqués par les plaignants ne sont pas démontrés.

"Ce n'est qu'un début. Le juge des référés a considéré que c'est le Tribunal de grande instance qui devait trancher cette question, a expliqué Matthieu Boissavy, l'un des avocats des plaignants. Nous allons voir avec nos clients s'ils souhaitent faire appel de cette ordonnance en référé ou aller directement au fond."

Quelle que soit la décision des opposants, les militants UMP pourront donc voter pour ou contre cette appellation à la veille du congrès du 30 mai, comme l'a souhaité Nicolas Sarkozy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2015 à 22:37 :
Ce maire ne peut pas faire constamment l'objet de critiques.
Je ne m'attendais pas à lire cette réaction de Jean-Luc Moudenc.
Puisse t-il y avoir d'autres initiatives de sa part qui ne soient pas téléguidées par Paris?
Pierre Esplugas avait défendu la nouvelle appellation "Les républicains".
a écrit le 27/05/2015 à 11:31 :
Cela étant, Les Ripouxblicains semblent plus appropriés à Sarko et consorts que les Républicains
a écrit le 26/05/2015 à 22:46 :
le tribunal du référé ne tranche pas sur le fond, c'est au TGI de rendre son jugement s'il est saisi Il est urgent d'attendre car a trop vouloir se presser on risque d'indisposer les plaignants qui s'acharnerons dans des procedures sans fin qui nous ferons du tord.
a écrit le 26/05/2015 à 21:14 :
J'ai beaucoup de respect pour Jean Luc Moudenc, mais pourquoi ne propose t'il pas un autre nom, ce serait plus constructif !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :