Notre-Dame : les collectivités font leurs dons

 |   |  602  mots
3,5 millions d'euros récoltés par les collectivités en Occitanie.
3,5 millions d'euros récoltés par les collectivités en Occitanie. (Crédits : Benoit Tessier)
Suite à l’incendie qui a ravagé, lundi 14 avril, la cathédrale Notre-Dame de Paris, un élan de solidarité national s’est mis en place afin de financer la reconstruction du monument. À Toulouse, la mairie de Toulouse, Toulouse Métropole, la Région Occitanie et le département de la Haute-Garonne se sont également joints au mouvement.

Un spectaculaire et émouvant incendie a gravement sinistré la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi 15 avril. En Occitanie, les différentes collectivités locales ont annoncé le vote de subventions afin de soutenir la reconstruction de l'édifice.

Dès le lendemain du sinistre, mardi 16 avril, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a souhaité associer les deux collectivités au financement de la reconstruction de la cathédrale. Il ainsi annoncé une proposition aux assemblées délibérantes d'un versement d'une subvention d'un million d'euros, soit 500 000 euros pour chaque collectivité.

La région Occitanie participera également. Sa présidente, Carole Delga, a indiqué qu'elle proposera aux élus régionaux réunis en commission permanente vendredi 19 avril une aide exceptionnelle d'un montant d'1,5 million d'euros.

Je vais proposer aux élu.e.s de la Commission permanente du Conseil régional d'@Occitanie, qui se réunit ce vendredi, une aide exceptionnelle de 1,5 millions d'euros pour aider à la #reconstruction de #NotreDame de @Paris.@fond_patrimoine https://t.co/z5cR4vIQqI

— Carole Delga (@CaroleDelga) 16 avril 2019

De son côté, le président du Conseil départemental de Haute-Garonne, Georges Méric, à également annoncé qu'une subvention d'un million d'euros sera allouée pour soutenir la reconstruction de ce haut-lieu du patrimoine français.

1 milliard de promesses de dons

Au niveau national, les dons pour la reconstruction de Notre-Dame affluent également. Provenant d'entreprises, de grandes fortunes ou d'anonymes, les promesses de dons approchent, deux jours plus tard, le milliard d'euros. La famille Pinault a promis d'accorder 100 millions d'euros, tout comme la famille Arnault et le groupe LVMH qui ont annonçé un don à hauteur de 200 millions d'euros. Le groupe L'Oréal, la Fondation Bettencourt et Françoise Bettencourt-Meyers à titre personnel, vont collectivement donner 200 millions d'euros pour la restauration de Notre-Dame de Paris également. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a lui aussi indiqué que le groupe soutiendra la cause à hauteur de 100 millions d'euros. Martin et Olivier Bouygues ont annoncé un don de 10 millions d'euros. La famille Decaux va contribuer à travers JCDecaux Holding, en apportant 20 millions d'euros. L'homme d'affaires milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, qui contrôle la société d'investissement Fimalac, a également annoncé vouloir donner 10 millions d'euros. Des banques se sont également jointes à la liste des futurs donateurs (Crédit Agricole, Société générale, BPCE, Crédit Mutuel et BNP Paribas).

Un cadre légal

Mercredi 17 avril, à la suite du conseil des ministres "exclusivement consacré" à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé la présentation prochaine d'un projet de loi qui donnera un "cadre légal" à la souscription nationale lancée pour financer le chantier. Ce projet de loi prévoira, entre autre, une réduction fiscale dérogatoire de 75% pour les dons des particuliers jusqu'à 1 000, et 66 % au delà de cette somme.

Par ailleurs, deux fonds de concours pour la rénovation et la reconstruction de la cathédrale ont été créés par décret ce mercredi. Ils serviront à réceptionner les fonds levés par quatre organismes reconnus d'utilité publique que sont : la Fondation du patrimoine, la Fondation Notre-Dame, le Centre des musées nationaux et la Fondation de France.Le Premier ministre s'est engagé à ce que "chaque euro versé pour la reconstruction de Notre-Dame servira à cela et pas à autre chose".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :