Marc Penaud nouveau directeur général du CHU de Toulouse

 |   |  470  mots
Marc Penaud va succéder à Raymond Le Moign à la tête du CHU de Toulouse.
Marc Penaud va succéder à Raymond Le Moign à la tête du CHU de Toulouse. (Crédits : GHR Mulhouse Sud Alsace)
Marc Penaud a été nommé directeur général du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse, il prendra ses fonctions à compter du 2 juillet prochain. Il succède à Raymond Le Moign qui a rejoint, en janvier dernier, le cabinet d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé en qualité de directeur. L'intérim assuré par Anne Ferrer, directrice générale adjointe auparavant, avait fait polémique.

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse a enfin son nouveau directeur général. Il s'agit de Marc Penaud qui prendra ses fonctions à partir du 2 juillet 2018. La décision a été annoncée par un décret présidentiel publié le 13 juin au Journal Officiel. Marc Penaud va ainsi succéder à Raymond Le Moign, nommé directeur de cabinet d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé en janvier dernier.

Le futur directeur du CHU de Toulouse est diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux (1991) et de l'École des hautes études en santé publique (1996). Il est également titulaire d'un mastère spécialisé en management technologique et innovation de l'École de management de Grenoble depuis 2017.

Directeur général du groupement hospitalier régional de Mulhouse

Il débute sa carrière professionnelle en tant que directeur adjoint des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), de 1996 à 2003. Il occupera ensuite le poste de directeur des finances et du système d'information au centre hospitalier de Cannes entre 2003 et 2005. Puis, il revient aux HUS en tant que directeur du pôle des projets, des affaires médicales et de la recherche puis comme directeur du pôle finances, système d'information et qualité jusqu'en 2009.

De 2009 à 2016, il est directeur général adjoint du CHU de Grenoble, où il se consacre en particulier au développement de projets innovants. Marc Penaud était jusqu'à présent directeur général du Groupement hospitalier régional (GHR) de Mulhouse et Sud- Alsace depuis janvier 2016, où il a mené à terme la fusion des établissements publics du territoire de santé de Haute-Alsace.

Un intérim qui a fait débat

En attendant son arrivée à la tête du CHU de Toulouse, le 2 juillet prochain, l'intérim est assuré, depuis le départ de Raymond Le Moign, par Anne Ferrer jusque-là directrice adjointe. Cependant, l'arrêt de la direction générale de l'Agence Régionale de Santé (DGRAS), datant du 28 décembre 2017, lui confiant cette mission avait été remis en cause, en janvier 2018, par deux syndicats du CHU, la CGT et Sud.

Ils dénonçaient l'absence de la publication de la nomination d'Anne Ferrer au Journal Officiel ainsi que sur le site de l'Agence Régionale de Santé ou dans le recueil des actes administratifs de la préfecture de région. Cette formalité non respectée avait alors une lourde conséquence. En effet, toutes les décisions prises par Anne Ferrer étaient considérées comme juridiquement caduques. La principale concernée avait alors réagi dans les médias affirmant que sa mission d'intérim lui avait été confiée par la directrice générale de l'Agence régionale de santé et par le ministère faisant ainsi taire toutes les rumeurs d'irrégularité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :