Formation : un nouveau campus pour le groupe IGS

 |   |  685  mots
Entretien avec Jean-Pierre Fourcade, délégué régional de l'IGS et fondateur du campus de Blagnac. Regroupant cinq établissements supérieurs dans les domaines du marketing, du commerce, du management, de la gestion et des ressources humaines, le groupe IGS inaugurera le 5 novembre l'extension de son campus. 2.000 m2 viennent se rajouter aux bâtiments existants. « Nous comptons passer de 800 à plus de 1.000 étudiants d'ici deux ans », espère Jean-Pierre Fourcade.Pourquoi avoir lancé cette extension ?

Entretien avec Jean-Pierre Fourcade, délégué régional de l'IGS et fondateur du campus de Blagnac. Regroupant cinq établissements supérieurs dans les domaines du marketing, du commerce, du management, de la gestion et des ressources humaines, le groupe IGS inaugurera le 5 novembre l'extension de son campus. 2.000 m2 viennent se rajouter aux bâtiments existants. « Nous comptons passer de 800 à plus de 1.000 étudiants d'ici deux ans », espère Jean-Pierre Fourcade.

Pourquoi avoir lancé cette extension ?
Un an jour pour jour après la pose de la première pierre, nous inaugurons le nouveau campus, doté de 2.000 m2 supplémentaires et d'équipements pédagogiques à la pointe des nouvelles technologies. Cet événement s'inscrit dans un contexte particulier puisque nous fêtons cette année nos 20 ans à Toulouse. Nous sommes passés de 0 à plus de 800 élèves, en formation initiale et en alternance. Et nous n'avons pas l'intention de nous arrêter là ! Nous souhaitons passer la barre des 1.000 voire 1.200 étudiants d'ici deux ans. Pour cela, il nous fallait plus d'espace. Attention toutefois : nous n'ambitionnons pas de devenir une université bis. L'IGS restera toujours à taille humaine et gardera son caractère individuel pour nos étudiants et apprentis.

Qu'apportera ce nouveau campus ?
Ces 2.000 m2 se rajoutent aux 2.000 existants. L'équipement est ultra-moderne avec des tableaux interactifs, des plateformes de travail collaboratives, des intranets pédagogiques, un réseau fibre optique... Le Groupe IGS parie sur ces nouvelles technologies d'aide à la pédagogie. Avec les entreprises partenaires et la Région Midi-Pyrénées, nous avons investi 3,7 millions d'euros pour l'agrandissement du campus et 500.000 € pour l'équiper de ces nouvelles technologies.

Quels sont les prochains rendez-vous ?
Nous repositionnons actuellement nos formations. Notre tête de proue, l'ICD, a été « visée » par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. A Toulouse, seuls deux diplômes sont « visés » : celui de l'ICD et celui de l'École Supérieure de Commerce. L'ICD est en quelque sorte une « école parisienne à Toulouse ». Nous entamerons bientôt une campagne de communication sur le sujet. Par ailleurs, il nous semble important de former les élèves, mais aussi de les aider à développer leurs capacités humaines, de réaction, de résolution des problèmes. Pour cela, nous expérimenterons à partir de la fin février des workshop sur le rock, le théâtre, les arts graphiques, le management par le sport collectifs et les Ateliers du savoir. Ces derniers sont l'occasion pour nos étudiants d'interviewer des personnalités de premier plan sur des problématiques de société, de vision de l'avenir... Le premier de ces Ateliers sera animée par Jacques Attali. Il s'exprimera sur trois thématiques. Tout d'abord, il sera questionné par Henri-Jacques Buchet, le directeur général de 3A Coop, sur « Alimentation et consommation : quels commerces responsables, quels enjeux pour la distribution ? » Alain di Crescenzo, PDG d'IGE+XAO, l'interrogera sur « Crise et chuchotements : du microcrédit à un nouvel ordre financier? ». Enfin, Daniel Thébault, président du Medef Midi-Pyrénées, le fera réagir sur « la responsabilité sociétale de l'entreprise: gadget ou reset ? » Les débats seront diffusés sur nos campus ; des extraits seront sans doute disponibles également sur nos sites internet.

Éprouvez-vous des difficultés de placement de vos étudiants et apprentis liées à la crise ?
Notre excellent relationnel avec les entreprises nous l'évite. Lorsqu'un marché se comprime, elles se dirigent en masse vers les lieux de formations où se trouvent les compétences, et s'appuient notamment sur nos connaissances en matière de recrutement. De manière générale, les organismes de formation reconnus voient affluer des demandes qu'elles ne reçoivent pas d'habitude de la part des entreprises.

En savoir plus :

- Le groupe IGS est implanté à Paris, Lyon et Toulouse Blagnac. Ce dernier campus propose cinq établissements d'enseignement supérieur proposant des formations allant du bac au bac +5, en formation initiale ou en alternance. www.groupeigstoulouse.com

- Le nouveau campus sera inauguré le 5 novembre par Roger Serre, directeur général du Groupe IGS et Martin Malvy, président du Conseil Régional.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :