SISQA : 80 000 visiteurs attendus

La 8ème édition du Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées (SISQA) a ouvert ses portes aujourd'hui et jusqu'au 12 décembre. Véritable vitrine des produits de qualité de Midi-Pyrénées, la SISQA attend plus de 80 000 visiteurs. Plus de 200 exposants présenteront pendant 4 jours près de 200 produits dont plus de la moitié labellisés.

3 mn

Organisé par l'Institut régional de la qualité agroalimentaire de Midi-Pyrénées (Irqualim), la Chambre régionale d'agriculture de Midi-Pyrénées (Cramp) et l'Association du concours régional agricole de Toulouse (Acrat), le Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées 2010 revient à sa source cette année avec l'organisation samedi 11 décembre d'un débat sur un thème d'actualité. « J'ai imaginé ce salon au moment de la crise de la vache folle qui a suscité non seulement de grandes polémiques mais aussi une forte défection des consommateurs rappelle Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées. La SISQA a toujours eu l'ambition de porter des débats, mais nous l'avions un peu oublié. Notre ambition retrouvée serait de voir ces débats déboucher pourquoi pas sur une réflexion nationale ou des préconisations ».

Thème choisi pour cette année : « Qualité alimentaire et cultures alimentaires : Quels enjeux pour la santé des jeunes ? » Une thématique d'autant plus prégnante en Midi-Pyrénées que la région compte 120 produits sous label SIQO (signes d'identification de la qualité et de l'origine) et 15 en cours de labellisation. Parmi eux l'AOC Rocamadour, le haricot tarbais, le mouton Barèges-Gavarnie ou encore l'armagnac, invité d'honneur de cette édition 2010. Leur nombre a plus que doublé en 20 ans, plaçant la région parmi les plus gros producteurs de ces produits. 15 903 exploitations, soit un tiers des exploitations agricoles de Midi-Pyrénées sont ainsi concernées par ce type de production. « Lorsque des études récentes détectent 128 résidus chimiques dans les aliments consommés pendant une journée par un enfant de 10 ans, on ne peut nier que le débat sur la qualité et la sécurité alimentaire est loin d'être terminé » appuie Martin Malvy. Dans le prolongement de cet engagement midi-pyrénéen en faveur du « bien manger », s'est d'ailleurs créé en 2009 un cluster Midi-Pyrénées Saveurs rassemblant 70 entreprises.

En 2010 le conseil régional a par ailleurs dédié plus d'1,5 million d'euros aux agriculteurs souhaitant développer une production Siqo, Elle s'est engagée à prendre en charge « les frais liés à ces démarches à hauteur de 40% pendant 3 ans, complétés par les fonds européens FEADER pour atteindre 80 % d'aides ». La même somme a été allouée aux organismes de défense et de gestion pour l'émergence et la promotion des SIQO.

Rappelons que la SISQA ce sont, pendant 4 jours, plus de 200 exposants qui présenteront 200 produits de qualité de Midi-Pyrénées, dont 120 produits sous signe d'Identification de la Qualité et de l'Origine (SIQO). 80 000 visiteurs sont attendus sur le salon dont de nombreux scolaires. Ce salon 2010 aura coûté 1,3 M€. Un budget en baisse de 30 %, restrictions budgétaires oblige. Si l'édition 2011 ne semble pas remise en cause la question de la périodicité de la SISQA reste d'actualité. Il est en effet envisagé de ne plus l'organiser qu'un an sur deux ou tout du moins de continuer à en diminuer le coût.

Marie Grivot

En savoir plus :

www.sisqa.org
www.midipyrenees.fr,

En photo : Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées lors de l'inauguration de la SISQA 2010 (©Rémi Benoit)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.