Grand emprunt : Toulouse décroche son IRT AESE

 |   |  343  mots
La Ville rose peut se réjouir. Le dossier toulousain d'Institut de recherche technologique Aéronautique espace et systèmes embarqués (IRT AESE) fait partie des six IRT retenus au plan national au titre des Investissements d'avenir (ex-Grand Emprunt). Une décision qui devrait être annoncée officiellement lundi après-midi. A la clé, des financements très importants qui vont doper la recherche régionale et profiter tant aux entreprises qu'au monde universitaire.

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, et le Commissariat général aux investissements de René Ricol annonceront lundi après-midi, à partir de 14h30 au ministère, la liste des IRT retenus. Toulouse en fait partie. Une demi-surprise puisque les premiers échos laissaient entendre la qualité du dossier de Midi-Pyrénées, sur lequel avaient travaillé plus de 200 experts. Mais le monde économique et politique régional pousse tout de même un gros ouf de soulagement. Les porteurs du projet ont été prévenus dès mercredi en fin de journée et ont eux-mêmes informés plusieurs élus régionaux.

L'IRT AESE vise principalement la création de plateformes technologiques dans 4 domaines technologiques stratégiques : les technologies aérothermodynamiques, l'énergie embarquée, les nano et microtechnologies, les structures et matériaux innovants. Une enveloppe de l'État de 400 M€ était espérée mais la répartition de la dotation globale pour les six IRT (deux milliards d'euros) n'est pas encore connue.

L'IRT sera doté de ses propres locaux sur le site de Montaudran Aerospace à Toulouse, à proximité du futur Espace Clément Ader. Piloté par un conseil d'orientations stratégique présidé par Jean-Marc Thomas (EADS Senior VP Research&Innovation, président du pôle de compétitivité Aerospace Valley), le dossier d'IRT AESE a été aussi porté conjointement par le Pôle de recherche et d'enseignement supérieur Université de Toulouse présidé par Gilbert Casamatta, et par l'association d'industriels Tompasse menée par André Benhamou. (lire ici).

D'après le magazine L'Usine Nouvelle, les autres lauréats sont Grenoble, Lille, Lyon, Nantes et Metz.

Plus d'infos à suivre dans notre édition de lundi...

Mikaël Lozano

En photo : l'équipe de direction de l'IRT AESE le 4 avril dernier lors de la présentation du dossier à la presse : André Benhamou, président de Tompasse, Gilbert Casamatta, président du Pres Université de Toulouse, Jean-Marc Thomas, président du Comité d'orientations stratégique, Alain Costes, académicien des technologies (© Rémi Benoit)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :