Startup : eMotion Tech, leader de l'imprimante 3D pédagogique

 |   |  774  mots
La startup eMotion Tech dans ses locaux toulousains.
La startup eMotion Tech dans ses locaux toulousains. (Crédits : Rémi Benoit)
Avec 3 500 machines vendues chaque année, la startup toulousaine eMotion Tech est devenue leader en France de l'imprimante 3D à destination des publics scolaires. Trois ans et demi après sa création, la société planche désormais sur une imprimante multi-outils à visée industrielle et espère lever 300 000 euros en 2016.

Une imprimante 3D fabriquée avec des écrous et des boulons. Voilà ce qu'était à sa création en 2012 la startup eMotion Tech. "L'idée était que n'importe qui puisse monter son imprimante 3D avec ce qu'il a dans son garage, avec des objets qui ne servaient pas à cela", explique Guilhem Peres, le cofondateur. Trois ans et demi ont passé mais les créateurs de la startup ont conservé leurs "cadavres de machines" sur une étagère du garage de leurs locaux toulousains. La startup a bien grandi et est devenue le leader en France de l'imprimante 3D en kit à visée pédagogique.

"En France, il y a beaucoup d'importateurs et très peu de fabricants, donc ce n'est pas très difficile d'être leader. Le groupe Gorgé, coté en Bourse, s'est spécialisée dans la machine industrielle. Mais sur la petite machine à moins de 2 000 euros, nous sommes les seuls en France", relève Guilhem Peres.

eMotion Tech commercialise désormais 3 500 imprimantes par an, vendues entre 400 et 2200 euros et accompagnées de supports d'assemblage ou de cours. Car, au-delà de la clientèle d'indépendants (designers, architectes) traditionnelle de l'imprimante 3D, la startup mise sur les publics scolaires :

"Le marché de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :