Les Start-ups Days d’Orange mettent en avant les jeunes pousses régionales

 |   |  375  mots
Orange a organisé les Start-up Days pour permettre la rencontre entre créateurs de start-ups régionales et leurs futurs clients potentiels.
Orange a organisé les Start-up Days pour permettre la rencontre entre créateurs de start-ups régionales et leurs futurs clients potentiels. (Crédits : Orange)
Du 20 au 30 mars, Orange a organisé les Start-up Days pour permettre la rencontre entre créateurs de start-ups régionales et leurs futurs clients potentiels. A Toulouse, Ouisnap, Liberty Rider, Ondilo, Aidevig Bodyguard et Catspad étaient à l’honneur.

Les clients d'Orange à la rencontre des créateurs des start-ups. Du 20 au 30 mars, Orange a organisé les Start-up Days dans plus de 30 boutiques à travers la France afin de permettre aux créateurs de start-up d'échanger, de promouvoir et de partager leurs concepts avec leurs futurs clients potentiels.

A Toulouse, cinq start-ups régionales présentaient leurs services ou innovations à la boutique Orange de la rue Alsace-Lorraine. C'est Ouisnap qui a ouvert la série d'échanges avec les futurs utilisateurs pour présenter sa borne photo ludique pour réaliser des « snaps » d'événements privés ou commerciaux et ainsi augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux. Liberty Rider a lui présenté son application destinée aux motards et cyclistes. Celle-ci permet de détecter une chute ou un accident et d'alerter automatiquement les secours. Ondilo a, de son côté, fait découvrir aux clients d'Orange son îlot connecté à la piscine qui analyse en temps réel pH, chlore et niveau de sel et vous alerte via votre smartphone en cas de besoin. Puis Aidevig Bodyguard a présenté son application mobile qui permet d'envoyer une alerte géolocalisée à ses proches en cas de besoin. Enfin, les amis des chats ont sans doute trouvé leur bonheur avec Catspad, un distributeur d'eau et de nourriture connecté pour être tranquille en cas d'absence.

Ces Start-up Days répondent à une véritable attente du public puisque 48% des personnes sont intéressées pour rencontrer des acteurs ou créateurs de start-ups, selon une étude Kantar TNS pour Orange (1). Et aussi à un véritable besoin de reconnaissance pour les jeunes entreprises, puisque seuls 15% des interviewés ont déjà entendu parler des start-ups en région (contre 70% au niveau national).

Les Start-up Days s'inscrivent dans la politique d'accompagnement des start-ups par Orange qui les soutient, les repère et les promeut en France ou à travers le monde. Les start-ups partenaires d'Orange sont ainsi accompagnées - à n'importe quelle étape de leur développement - via des expertises techniques, des moyens humains ou matériels, ou bien encore des financements à grande échelle.

(1)   Etude réalisée en février 2019 auprès de 1005 individus de 18 ans et plus ayant déjà entendu parler de start-up.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :