Technopole Agen Garonne : un carrefour d’innovations au cœur du grand Sud-Ouest

 |   |  582  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
A mi-chemin entre Toulouse et Bordeaux, Agen est à un emplacement stratégique pour implanter un nouveau pôle d’activités orienté vers le digital, l’économie verte, la filière aéronautique et l’agro-alimentaire.

Fort d'une situation géographique exceptionnelle à 10 minutes du centre d'Agen et à 1h de Toulouse et Bordeaux en voiture, le Technopole Agen-Garonne sera très bientôt relié directement à l'A62 par un nouvel échangeur en 2019. Puis en 2025 une gare LGV le placera à 2h15 de la capitale. Dans l'immédiat, son implantation proche de l'aéroport d'Agen le met à 1h10 de Paris avec 3 rotations quotidiennes et à 3h par le TGV.

Cette position géographique unique associée à des infrastructures modernes permet au Technopole Agen-Garonne de proposer aux entrepreneurs un espace de développement aux atouts incontournables : des terrains à prix compétitif, des taxes foncières abordables, une connexion à très haut débit avec la fibre optique, un réseau d'énergie performant, une zone certifiée HQE aménagement encadré par un réseau routier et ferroviaire très performant... et tout ceci sur des terrains plats hors des contraintes d'inondation de la Garonne.

Ce sont aujourd'hui 46 hectares aménagés intégrant déjà quelques entreprises et une pépinière selon le concept IPE (Incubateur, Pépinière d'Entreprises) et, à terme en 2032, le projet s'étendra sur 220 hectares et devrait générer près de 4000 emplois pour le territoire agenais. Si la pépinière d'entreprises va permettre à des petits projets prometteurs de voir le jour, le site peut héberger des entreprises à grande emprise foncière. Une zone est déjà dédiée au Cluster « Eau et Climat » qui devrait regrouper une vingtaine d'entreprises autour d'une nouvelle filière économique liée à la filière de l'eau et au changement climatique. D'ores et déjà, les capacités technologiques et routières du lieu intéressent les secteurs de la e-logistique et du e-commerce. Et, par sa situation géographique au cœur de la zone Aerospace Valley, la filière aéronautique va trouver naturellement sa place au sein de ce projet tout comme le secteur de l'agro-alimentaire pour lequel l'Agropole d'Agen toute proche arrive à saturation.

Le Technopole Agen-Garonne est soutenu par les élus locaux avec en tête Jean Dionis du Séjour, maire d'Agen et président de l'Agglomération d'Agen : « Nous voulons renouveler le succès d'Agropole qui, en 20 ans, a permis la création de 2500 emplois sur notre territoire ».
Le projet a aussi des parrains d'envergure comme Emeric d'Arcimoles, ex-Commissaire Général du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace et conseiller du Président de Safran qui a accepté de prendre la présidence d'Agen-Garonne Entreprise, l'association de promotion du Technopole Agen-Garonne. La mission de cette association est d'assurer la promotion et la commercialisation du projet à l'extérieur du département. « Les investisseurs qui portent des projets importants, apprécient d'être accueillis par leurs pairs » souligne Emeric d'Arcimoles.
Parmi les premiers investisseurs et acteurs du développement du Technopole Agen-Garonne, Gaël Duval, PDG de Jechange.fr a choisi de s'y installer : « je crois beaucoup à la notion d'écosystème réunissant dans un même endroit des sociétés qui s'alimentent et s'enrichissent mutuellement. .../... Il existe sur Agen un vivier de jeunes (développeurs, créatifs) capables d'accompagner Jechange.fr dans sa croissance ».

Le Technopole Agen-Garonne est aussi placé à la charnière des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie qui représentent un bassin de consommateurs de 8 millions d'habitants. Véritable centre de gravité du grand sud-ouest, l'agglomération d'Agen revendique une qualité de vie enviable, un patrimoine riche, une gastronomie reconnue et une offre de loisirs vaste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :