Timide éclosion pour le parc d'activités des Portes du Tarn

Évoqué depuis 10 ans, le projet de parc d'activités des Portes du Tarn commence tout juste à attirer des investisseurs. Après l'implantation en janvier dernier de Vinovalie, une station service et deux restaurants devraient ouvrir l'année prochaine avant la construction d'une plateforme logistique. La zone d'activités parviendra-t-elle à son objectif de créer 2200 emplois et de développer 77 hectares d'activités industrielles ? Décryptage.

5 mn

Vinovalie est pour l'instant la seule entreprise implantée sur les Portes du Tarn.
Vinovalie est pour l'instant la seule entreprise implantée sur les Portes du Tarn. (Crédits : Rémi Benoit)

Pour le moment, le bâtiment de Vinovalie semble bien seul au milieu des terrains vierges. Évoqué publiquement depuis 2007, le projet Les Portes du Tarn prévoit de créer un parc d'activités au niveau de l'échangeur n°5 de l'A68 sur la zone située à cheval sur deux communes et deux départements, Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) et Saint-Sulpice-La-Pointe (Tarn). L'ambition est de déployer 77 hectares pour les activités industrielles, mais aussi 25 hectares dédiés aux loisirs, services et commerces, 4 hectares de bureaux, une aire de services et 19 hectares pour l'agriculture. Objectif affiché : créer 2200 emplois sur site. Mais le directeur général des Portes du Tarn Antoine Chorro le reconnaît lui-même : "Ce type de projet est long à mettre en oeuvre et prend du temps. Les Portes du Tarn ont été inaugurées officiellement l'été dernier, on ne monte pas un parc d'activités en une année. La zone doit être aménagée d'ici 2042".

portes du tarn

Terrain des Portes du Tarn (Crédit : Rémi Benoit).

À ce jour, seul le groupe coopératif viticole Vinovalie est implanté sur le site. Il a investi 16 millions d'euros pour créer une unité d'embouteillage. "Le bâtiment a été livré en janvier 2018, actuellement 70 salariés travaillent sur place et à terme il y aura 100 personnes", précise Antoine Chorro.

portes du tarn

Le nouveau bâtiment de Vinovalie (Crédit : Rémi Benoit).

portes du tarn

Il s'agit d'une unité d'embouteillage (Crédit : Rémi Benoit).

Une aire de services pour l'été 2019

Ce mercredi 11 avril, les Portes du Tarn ont annoncé l'implantation d'une aire de services sur 1,8 hectares. Total et le groupe d'hôtellerie et de restauration Sighor vont investir plus de 9 millions d'euros pour la création d'une station-service et de 90 places de stationnement ainsi que deux restaurants (Léo Resto et Courtepaille). "30 emplois vont être créés. Nous espérons que cette aire de services qui doit ouvrir en juin 2019 va inspirer des entreprises nationales et internationales pour s'installer sur le site", a expliqué Christophe Ramond, président du Conseil départemental du Tarn. De son côté, Jean-Pierre Bonhomme, le président de la communauté de communes Tarn-Agout relève que cette portion de l'A68 voit défiler "45 000 véhicules par jour".

portes du tarn

Présentation de l'aire de services (Crédit : Rémi Benoit).

Côté entreprises, le promoteur en immobilier JMG Partners va aménager sur les Portes du Tarn une plateforme de logistique industrielle de 70 000 m² sur 16 hectares dont les travaux devraient commencer l'année prochaine. De même, la société Themelia a déposé fin février un permis de construire pour 5700 m2 de bureaux. Concernant les industriels, Antoine Chorro assure que Les Portes du Tarn "sont en contact avec 4-5 groupes qui cherchent à s'implanter en France pour lesquels nous sommes en lice avec d'autres régions françaises". "En raison de clauses de confidentialité très strictes", l'entrepreneur ne veut pas pour le moment dévoiler le nom, ni même le secteur d'activité de ces sociétés. Fin mars, La Dépêche du Midi esquissait une piste. Lors d'une réunion des administrateurs de la société publique locale d'aménagement, le nom du géant chinois du e-commerce Alibaba a été cité, ce dernier chercherait à implanter une plateforme logistique en France. Pour Antoine Chorro, "l'industriel qui s'implantera sur les Portes du Tarn donnera sens à l'écosystème et permettra de créer une grappe d'activités autour".

Quel statut juridique ?

Au-delà des implantations d'entreprises, des interrogations persistent autour du statut juridique du futur parc d'activités. Depuis la loi Notre, la région ne peut plus déléguer au département ses compétences en matière d'aides aux entreprises. Or dans le business plan du parc d'activités, le département du Tarn est censé peser très lourd.

"Les Portes du Tarn représentent un investissement de 87 millions d'euros (entre l'achat du foncier et l'aménagement du terrain, ndlr). Les recettes des cessions foncières doivent rapporter 40 millions d'euros. La participation des collectivités dans le syndicat mixte intervient à hauteur de 44 millions d'euros dont 60% pour le département et 40% pour la communauté de communauté Tarn Agout. Les 2,8 millions restants proviendront de subventions de la Région Occitanie principalement", décrit Antoine Chorro.

portes du tarn

Antoine Chorro, directeur général des Portes du Tarn (Crédit : Rémi Benoit).

Pour sortir de l'impasse juridique, les réunions se succèdent actuellement avec la préfecture du Tarn. "Nous avons proposé un syndicat mixte ouvert, à la carte, avec pour chaque compétence la définition des missions de chaque collectivité", avance le directeur général. Par ailleurs, le président du Conseil départemental du Tarn Christophe Ramond insiste sur le fait qu'avec ces nouveaux statuts, des collectivités haut-garonnaises pourraient investir dans les Portes du Tarn, à l'image de la communauté de communes Val'Aïgo ou le département de Haute-Garonne (prêt à mettre 7 millions d'euros). Mais à ce jour, les contours de leur participation n'ont pas été tranchés.

françois bonhomme

Christophe Ramond, président du Conseil départemental du Tarn (Crédit : Rémi Benoit).

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.