L'usine Latécoère de Gimont fête ses dix ans et augmentera ses cadences en 2013

Le groupe Latécoère a célébré le 20 décembre le dixième anniversaire de son site de production de Gimont (32). Les 180 personnes employées sur le site y assemblent des tronçons d'avions pour Airbus Boeing et Dassault. Après une année 2012 chargée, le site s'apprête à accueillir un centre de formation en 2013. Stéphane Bernard est le directeur du site. Interview.Quelle est l'activité de l'usine de Gimont ?

2 mn

Chaîne de l'A350 dans l'usine Latécoère de Gimont
Chaîne de l'A350 dans l'usine Latécoère de Gimont

Le groupe Latécoère a célébré le 20 décembre le dixième anniversaire de son site de production de Gimont (32). Les 180 personnes employées sur le site y assemblent des tronçons d'avions pour Airbus Boeing et Dassault. Après une année 2012 chargée, le site s'apprête à accueillir un centre de formation en 2013. Stéphane Bernard est le directeur du site. Interview.

Quelle est l'activité de l'usine de Gimont ?
Nous assemblons à Gimont les parties inférieures de la pointe avant de l'Airbus A380, les portes cargo du 777 Freighter de Boeing et le tronçon arrière de l'avion d'affaires Flacon 7X de Dassault, un produit très technique. Nous fabriquons aussi pour Airbus un petit produit appelé le rose-fairing. Récemment, nous avons démonté la chaine de l'A340 dont Airbus cesse la fabrication. Nous avons ainsi libéré de la surface pour accueillir une machine de rivetage semi-automatique, transférée de Toulouse.

Le groupe Latécoère affiche un CA de 575,6 M€ en 2011. Comment se porte le site de production de Gimont ?

L'aéronautique ne connaît pas la crise. Les carnets de commandes d'Airbus et Boeing sont pleins et nous prévoyons d'augmenter la cadence de nos chaînes de production en 2013 avec 3 avions par mois pour les parties inférieures de la pointe avant de l'Airbus A380, 3,5 avions par mois pour le tronçon arrière de l'avion d'affaires Flacon 7X et 1,5 avion par mois pour les portes cargo du 777 Freighter de Boeing. Le niveau d'activité industriel est bon et nous devrions recruter en 2013.

Vous projetez d'accueillir un centre de formation dès 2013, quels métiers seront enseignés ?

Le centre, s'il se concrétise, proposera en premier lieu des formations d'ajusteurs-monteurs pour nos besoins et ceux de l'industrie aéronautique. Nous avons des difficultés de recrutement, nous faisons face à une pénurie de main-d'œuvre qualifiée comme toute la filière. Airbus a absorbé à Toulouse beaucoup des compétences de la région. Rien n'est finalisé pour le centre de formation, nous y travaillons avec les collectivités locales.

Propos recueillis par Sophie Arutunian
©photo DR

En Savoir plus :
A propos de Latécoère:

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans trois domaines d'activités:

- Aérostructures (59% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
- Systèmes d'interconnexion (27% du CA): câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

- Ingénierie et services (14% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels
- Conception, réalisation et maintenance d'outillages et machines spéciales
- 
Le groupe emploie 4.175 personnes dans 9 pays différents.


2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.