17 Mac Donald's de Toulouse entament le recyclage de leurs déchets organiques, une première en France

 |   |  468  mots
Jean-Luc Da Lozzo, Gérard Lanta (créateurs de Cler Verts), Mathilde ( employée Mac Donald's Capitole) et Michel Réglat (Gérant de 17 Mac Donald's à Toulouse)
Jean-Luc Da Lozzo, Gérard Lanta (créateurs de Cler Verts), Mathilde ( employée Mac Donald's Capitole) et Michel Réglat (Gérant de 17 Mac Donald's à Toulouse)
Cler Verts, le spécialiste de la transformation des déchets organiques, basé à Belesta-en-Lauragais (31) compte un nouveau client : Mac Donald's. Cela représente 17 restaurants à Toulouse pour 155 tonnes de déchets organiques chaque année. Un investissement de 1000€ par an pour l'enseigne qui soigne une image « éco-responsable ». Un contrat de 17 000 euros par an pour Cler Verts.


Cler Verts est une entreprise de 10 salariés créée en 2003 par Gérard Lanta et Jean-Luc Da Lozzo qui transforme les déchets organiques en compost. Son développement est porté par la prise de conscience collective des enjeux du recyclage et par des dispositifs règlementaires incitatifs, notamment pour les entreprises. Mais pour Michel Réglat, gérant de 17 restaurant MacDonald's à Toulouse, s'il a fait appel à Cler Verts, c'est aussi et avant tout une question d'image. « Avec 50 tonnes de déchets par an sur chaque restaurant, il était important de faire quelque chose, mais c'est aussi une démarche appréciée de nos salariés et de nos clients. Commercialement, ça ne changera pas grand chose » a-t-il déclaré ce lundi en conférence de presse.

Recyclage

Concrètement, les déchets sont désormais récoltés une fois par semaine dans des sacs en amidon végétal et acheminés vers les installations de la société Cler Verts. Ils permettent d'obtenir après traitement 50 tonnes de fertilisants transférés ensuite aux jardins familiaux de Tournefeuille. Ces 155 tonnes de détritus étaient jusqu'à maintenant mis en décharge ou incinérés. A noter que le montant du CA tiré de la revente du compost issu des dechets de McDonald's représente 3500 euros par an pour Cler Verts. Pour Mac Donald's, avec un coût de 1000 euros par an, cela ne coûte pas plus cher que le ramassage traditionnel et rentre pleinement dans son plan écoProgress, une stratégie visant à la progression environnementale de l'ensemble des restaurants.

Ambition

Cler Verts de son côté, ne compte pas s'arrêter là. « Notre objectif, explique Jean-Luc Da Lozzo, est de pouvoir traiter d'ici 3- 4 ans, les 5000 tonnes de déchets organiques produits chaque année dans Toulouse et sa périphérie dans la restauration collective ». Pour le moment seuls Mac Donald's et la clinique Pasteur font appel à ses services (1000 repas par jour pour une tonne de déchets par an à la clinique Pasteur). Le chiffre d'affaires de l'entreprise s'élevait à 1,8 M€ en 2011, « nous espérons 12 M€ pour 2012 » précise le co-créateur qui souhaite collecter cette année 100 points de restauration collective.

Sophie Arutunian
© photo Hélène Ressayres

En savoir plus :
- Cler Verts utilise pour le compost la méthode d'aération forcée pilotée, en plein air, et utilise le jus du compost pour ré-arroser et maintenir l'humidité.
La société s'inscrit dans l'économie circulaire, qui vise à utiliser un déchet comme ressource pour produire un autre produit.

- Mac Donald's Toulouse représente 101 M€ de CA en 2011, 18 millions de clients servis chaque année et 1 400 employés ( dont 60% d'étudiants).
L'enseigne ouvre deux restaurants cette année : à Muret et Toulouse Esquirol. A Esquirol l'investissement représente 2M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :