À Borderouge, GA livre 2 900 m2 de bureaux et lance la construction d'un 2e bâtiment

 |   |  335  mots
Les 2.900 m2 de bureaux de la première tranche des Amarantes viennent d'être inaugurés par le constructeur toulousain GA. Vendu cet été pour 8 M€ à la foncière Affine, le bâtiment accueille Pôle Emploi, La Mutuelle Générale et Greenflex dans le quartier de Borderouge.

Le programme des Amarantes, situé au pied du métro et face au futur Carré des Maourines, devient réalité à Borderouge. Le premier bâtiment de 2.900 m2 d'un ensemble qui développera une surface totale de 9.200 m2 a été inauguré il y a quelques jours par Sébastien Matty, le président de GA en présence de Jean-Luc Moudenc et de nombreux représentants de la Chambre de commerce.

Certifié HQE et équipé des technologies GA, ce premier bâtiment est déjà occupé à 80 % par Pôle Emploi, la Mutuelle Générale et la société Greenflex. Il vient d'ailleurs d'être revendu à Affine RE, foncière spécialisée dans l'immobilier tertiaire, pour un montant de 8 M€. Dotée d'un portefeuille d'1 Md€ d'actifs (situé à parts égales entre la région parisienne, la Belgique et les grands métropoles de province), Affine, qui a entamé un rajeunissement de son portefeuille il y a trois ans, signe ici son premier investissement dans la Ville rose et se dit très intéressée par la métropole toulousaine. "Toulouse présente à nos yeux de réels atouts, un dynamisme démographique qui tire l'économie, des transports et nous ne venons pas ici avec l'intention de faire une seule opération", confie d'ailleurs sa présidente Maryse Aulagnon.

Lancement du 2e bâtiment déjà loué

Pour GA, le programme des Amarantes a bel et bien trouvé son public. "Quand nous avons acheté ce foncier en décembre 2012, nous n'avions aucune visibilité sur la commercialisation du site, mais tout s'est accéléré et nous avons aujourd'hui, à Borderouge, plus de demandes que d'offres à proposer", s'est félicité Jacques Mauriaud, le directeur général de GA Promotion. Le constructeur annonce ainsi le lancement imminent de la construction du 2e bâtiment : 2.800 m2 dont 80 % au moins, sont loués à une société nationale déjà présente à Toulouse. "Si tout se passe bien, nous lancerons ensuite le 3e bâtiment rapidement", indique Jacques Mauriaud.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2019 à 22:58 :
Problème avec mon mari

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :