Après 22 mois de travaux, Thales Alenia Space rouvre son site de L'Aquila, en Italie

Le nouveau site de production de Thales Alenia Space aux Abruzzes a ouvert ses portes le 3 décembre 2013, quatre ans après le séisme qui a dévasté la ville de L'Aquila, en 2009. Reconstruit en 22 mois avec un investissement de 42 M€, l'établissement est déjà opérationnel mais le transfert des 307 salariés délocalisés lors du séisme ne sera achevé que fin février.

3 mn

De droite à gauche : Elisio Prette (Président Directeur Général de Thales Alenia Space Italie), Jean-Loïc Galle (Président Directeur Général de Thales Alenia Space) et Massimo Cialente (Maire de L'Aquila)
De droite à gauche : Elisio Prette (Président Directeur Général de Thales Alenia Space Italie), Jean-Loïc Galle (Président Directeur Général de Thales Alenia Space) et Massimo Cialente (Maire de L'Aquila)

"C'est aussi une preuve de solidarité." Le maire de L'Aquila, Massimo Cialente, n'a pas de doute. Quatre ans après le séisme qui a dévasté L'Aquila, le site Thales Alenia Space a rouvert ses portes le 3 décembre 2013 dans la capitale des Abruzzes, en Italie. "Je sais que la direction de Finmeccanica et de Thales (les actionnaires, NDLR) ont parlé d'investissement, précise le maire, mais pour moi ce n'est pas uniquement du business. Thales Alenia Space est une entreprise stratégique pour notre territoire et j'ai eu peur que la société délocalise l'activité ailleurs."

Une peur désormais dissipée : la joint-venture franco-italienne a investi 42 M€ pour la reconstruction du site en 22 mois. L'ancien établissement, actif depuis 30 ans, avait été sérieusement endommagé par le séisme, obligeant la délocalisation de l'activité dans deux sites provisoires : 15 personnes ont été transférées à Rome, et environ 290 employés ont investi les locaux de l'ex-zone industrielle de la ville, propriété de la mairie. Le transfert dans le nouveau site des 307 salariés impactés sera achevé fin février 2014.

Un site de haute technologie
"Le nouveau site de L'Aquila a été conçu et pensé pour répondre aux attentes de nos clients et respecter les nouveaux objectifs de production de manière encore plus efficace", a déclaré Jean-Loïc Galle, président directeur général de Thales Alenia Space, lors de l'inauguration. "Parfaitement intégré dans le cadre de notre stratégie globale, cet outil industriel représente un réel atout d'amélioration de notre compétitivité à la fois aux niveaux européen et mondial", avait-il ajouté. Avec plus de 16.000 m2, l'établissement, déjà opérationnel, héberge non seulement l'activité historique de production d'équipements électroniques et d'antennes spatiales, mais aussi des nouvelles lignes de production dédiées au développement des grandes antennes ultralégères pour les satellites radar SAR.

Respectueux des plus stricts critères antisismiques, le nouveau site est centré sur l'excellence en matière de technologie et d'ingénierie. "Je peux le définir comme le meilleur site européen au niveau technique et structurel", se réjouit le maire de L'Aquila, Massimo Cialente, en ajoutant que cette reconstruction s'inscrit parfaitement dans la stratégie régionale de soutien à l'industrie de haute technologie pour laquelle la petite région des Abruzzes vient d'investir 160 M€.
Pour l'instant le maire n'a pas de retour sur de possibles recrutements, mais la ville mise sur "ses jeunes" pour en faire le moteur de cette renaissance industrielle.

Simona Pizzuti
© Thales Alenia Space

En savoir plus:

Thales Alenia Space est une joint-venture entre Thales (67 %) et Finmeccanica (33 %). Leader européen des systèmes satellitaires et acteur majeur des infrastructures orbitales, Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros en 2012 et emploie 7.500 personnes en France, Italie, Espagne, Allemagne, Belgique et États-Unis. L'établissement de Toulouse, qui a fêté ses 30 ans d'activité en septembre 2013, emploie 2.500 collaborateurs, dont une majorité d'ingénieurs et de cadres.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.