Les véhicules autonomes d'EasyMile sillonnent Francazal. Reportage.

 |   |  657  mots
La navette EZ10 à Francazal.
La navette EZ10 à Francazal. (Crédits : Gael Cérez)
Créée en 2014 par Robosoft et Ligier, la société EasyMile, installée à Toulouse Montaudran, vient d'inaugurer de nouveaux locaux sur le site de Francazal. Elle va y tester des navettes autonomes destinées aux parcs d'attraction, campus ou sites industriels. Reportage.

Juste avant le départ, une sonnerie similaire à celle d'un ancien tramway résonne dans la cabine. Sans un bruit, la navette s'ébranle. À 15 km/h, les friches de l'ancienne base aérienne 101 de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :