Pourquoi Toulouse accueillera la première conférence Emtech en France

 |   |  553  mots
La conférence Emtech aura lieu les 15 et 16 décembre prochains.
La conférence Emtech aura lieu les 15 et 16 décembre prochains. (Crédits : Didier Cousy)
Fameuse conférence dédiée à l'émergence des nouvelles technologies, l'Emtech aura lieu pour la première fois en France à Toulouse, les 15 et 16 décembre prochains.

C'est l'un des plus importants événements mondiaux consacrés aux technologies émergentes. Organisé depuis 15 ans par la Revue de l'institut technologique du Massachusetts (MIT Technology Review), la conférence Emtech aura lieu à Toulouse les 15 et 16 décembre prochains. Une première en France et le seul en Europe cette année.

Pourquoi Toulouse ?

Comment la Ville rose a-t-elle décroché cet événement ? Depuis 3 ans, la MIT Technology Review organise l'Innovators Under 35, un concours récompensant les jeunes innovateurs en Espagne, en Allemagne, en Italie et en France. "Au fil des années, nous avons vu que le niveau était très élevé en France, explique Carmen Boronat, directrice de la conférence Emtech France. Le dynamisme et l'écosystème de la France nous ont donc convaincu de choisir ce pays pour organiser la conférence Emtech."

Trois villes entrent alors en compétition : Paris, Lyon et Toulouse. Des discussions s'engagent dès janvier dernier et c'est finalement la Ville rose qui est choisie pour accueillir l'événement pendant 3 ans.

"Toulouse est une ville qui se consacre à entrepreneuriat et à l'innovation, poursuit Carmen Boronat. De plus, il y a déjà à Paris de nombreux événements sur le numérique. Enfin, il nous fallait un partenaire stratégique pour fédérer l'écosystème et nous l'avons trouvé avec Toulouse Métropole."

Partenaire financier et organisationnel, Toulouse Métropole accueillera l'événement au 39, quai des Savoirs où 500 personnes sont attendues sur deux jours. "Toulouse s'est imposé comme une évidence car la ville possède dans son ADN des acteurs et des réseaux pour participer à la construction d'un tel événement, se félicite Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge du Numérique. Nous avons su fédérer les différents acteurs publics et privés pour qu'ils nous suivent dans ce projet labellisé par la French Tech."

Aux côté de la métropole, le Conseil régional de Midi-Pyrénées apporte également son soutien à l'événement. "La question centrale de l'Emtech est : comment les nouvelles technologies vont transformer le quotidien de nos citoyens ? Elles suscitent des attentes et des inquiétudes. J'espère que Emtech France fera émerger ces technologies", déclare Nadia Pellefigue, vice-présidente socialiste du Conseil régional.

Le programme

Pendant deux jours, la conférence abordera l'intelligence artificielle, la ville intelligente, l'internet des objets, les mégadonnées, la biologie synthétique et la mobilité.

Parmi la trentaine de spécialistes qui viendront participer aux débats, Kent Larson, directeur du groupe de recherche consacré à la ville intelligente à la MIT Technology Review, exposera son analyse pour "comprendre le rôle des Villes intelligentes dans l'amélioration du quotidien des habitants" et se demandera "jusqu'à quel point une ville peut-elle devenir intelligente ?"

Des experts d'EDF, Orange et Intel (entreprises partenaires de l'événement) donneront leurs points de vue sur l'énergie dans la ville intelligente, les défis de l'internet des objets et des mégadonnées.

Rencontre avec des investisseurs

Par ailleurs, la seconde journée de l'événement permettra à 13 startups sélectionnées pour l'occasion par la French Tech de présenter leur activité. Un appel à candidatures a été lancé. Elles rencontreront divers investisseurs français, suisses, belges, israéliens et américains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :