Dominique Reynié (LR) suspend ses fonctions au Conseil régional

 |   |  206  mots
Dominique Reynié au Conseil régional en janvier dernier.
Dominique Reynié au Conseil régional en janvier dernier. (Crédits : Rémi Benoit)
Le rapporteur public a demandé ce mercredi 18 mai au Conseil d'État l'annulation de l'élection de Dominique Reynié aux dernières régionales. En attendant le délibéré, le chef de file de l'opposition a suspendu sa participation aux prochaines séances au conseil de la région LRMP.

Mauvaise nouvelle pour Dominique Reynié. Ce mercredi 18 mai, à la suite d'un recours déposé par le sénateur LR de l'Hérault Jean-Pierre Grand (opposant de Dominique Reynié au sein de Républicains), le rapporteur public a demandé au Conseil d'État l'annulation de l'élection du politologue au Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. En cause : la validité de sa domiciliation électorale.

Pour se présenter aux élections régionales, Dominique Reynié avait fourni un bail de location d'une chambre chez sa mère dans l'Aveyron daté de mars 2015 alors que le code électoral impose au domiciliation dès janvier pour être éligible. Si le Conseil d'État suit cette préconisation, l'élu risque jusqu'à deux ans d'inéligibilité.

"Naturellement, je m'abstiendrai de tout commentaire jusqu'au délibéré de la décision que j'espère favorable, a réagit Dominique Reynié dans un communiqué. De même, je considère devoir suspendre jusque-là ma participation aux prochaines séances de notre Conseil Régional".

En plus d'être conseiller régional, Dominique Reynié a pris la tête de l'opposition régionale pour le groupe des Républicains. En cas d'annulation, on ignore pour l'instant qui le remplacera à la tête du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2016 à 15:41 :
Le maire de Toulouse va t-il suspendre ses fonctions en raison de l'énorme mensonge qu'il a commis à la veille des élections municipales de 2014.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :