Le réseau Pionnières s’implante à Toulouse

 |   |  569  mots
Elvire Prochilo, déléguée générale de Pionnières (Crédits : (Crédits : Fabrice Meuwissen)
Elvire Prochilo, déléguée générale de Pionnières (Crédits : (Crédits : Fabrice Meuwissen) (Crédits : DR)
Le réseau Occitanie Pionnières sera lancé à Toulouse le 22 février à l’occasion du Salon de l’Entreprise. L’association veut accompagner les femmes créatrices d’entreprise qui ont un projet innovant et créateur d’emplois. Occitanie Pionnières prévoit aussi une implantation à Montpellier. Entretien avec Elvire Prochilo, déléguée générale.

Pourquoi le réseau Pionnières s'installe-t-il à Toulouse ?

Le réseau Les Pionnières existe déjà au niveau national depuis 11 ans et plus de 2 000 entrepreneures et leurs associés ont été accompagnés vers la création d'entreprises. 780 entreprises ont été créées ainsi que plus de 2 200 emplois. Jusqu'à présent le réseau n'était pas présent à Toulouse et sa région. Or, je suis convaincue qu'à Toulouse il y a une forte demande des femmes pour un accompagnement à la création d'entreprises. La métropole est particulièrement dynamique sur le plan économique et c'est la 3e ville où la création d'entreprises est la plus forte. Aujourd'hui, selon nos chiffres, seuls 12 % des porteurs de projets accueillis à l'Incubateur Midi-Pyrénées sont des femmes. Par ailleurs, en dehors de réseaux qui visent des secteurs ou des publics très ciblés, comme par exemple l'économie sociale et solidaire, il n'y a pas d'offre dédiée aux problématiques des femmes entrepreneures. Il y a donc une vraie légitimité pour Pionnières à proposer un accompagnement spécifique à la création d'entreprise.

Quelle est l'offre d'accompagnement proposée par Pionnières ?

Je reprendrais la phrase d'André Mulliez : "Pour créer des emplois, créons des employeurs !" C'est notre objectif. Nous souhaitons accompagner les femmes dans la durée, de l'idée à la création de l'entreprise puis pendant les trois premiers exercices. Dans un premier temps, nous allons lancer deux modules. Le premier est appelé "Émergence". Sur 2 jours ½, au cours d'ateliers collectifs il s'agit de tester et de valider son idée de création d'entreprise (Qu'est-ce ce qu'entreprendre ? Quelle posture d'entrepreneure adopter ?) tout en travaillant sur les freins éventuels et sur les motivations.

Le deuxième module intitulé "Pré-incubation" est destiné à construire son projet et lancer son business. Ce programme se déroule sur 4 à 6 mois avec 5 ateliers collectifs. La première session est prévue dès le mois de mars 2017. Elle aura lieu à Toulouse et sera payante... Pour la première année, nous avons l'objectif d'accompagner cinq futures dirigeantes en 2017.

Comment l'arrivée de Pionnières à Toulouse est-elle vécue par l'écosystème ?

Nous avons d'ores et déjà le soutien du Conseil régional d'Occitanie, de Toulouse Métropole, de la Caisse des Dépôts mais aussi de partenaires nationaux comme BNP Paribas et Maaf Pro par exemple. Nous continuons à rechercher des partenaires financiers, collectivités et entreprises. Nous lançons aussi un appel aux chefs d'entreprises, hommes et femmes, afin qu'ils rejoignent l'équipe de coaches que nous sommes en train de constituer. Ils peuvent être dirigeants de startups déjà bien implantées, de PME, d'ETI ou de grands groupes. Pionnières proposera ses coachs en fonction des besoins des entrepreneures. Quoiqu'il en soit, nous souhaitons travailler en réseau avec l'écosystème toulousain. L'association est actuellement en discussion avec différents lieux. Notre objectif est aussi de d'implanter le réseau d'ici à un an à Montpellier.

Occitanie Pionnières au salon de l'Entreprise

Occitanie Pionnières sera lancé le 22 février lors du Salon de l'Entreprise de Toulouse à l'occasion de la table-ronde organisée par Madeeli et intitulée "Booster son projet avec les réseaux des femmes cheffes d'entreprises". En présence notamment de Nadia Pellefigue, (Conseil régional Occitanie), Catherine Hugonet (Direccte Occitanie) et Claire Saddy (Fédération Pionnières)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :