Alain Di Crescenzo va être réélu président de la CCI de Toulouse

 |   |  372  mots
Alain Di Crescenzo va pouvoir candidater officiellement à la présidence de la CCI Occitanie
Alain Di Crescenzo va pouvoir candidater officiellement à la présidence de la CCI Occitanie (Crédits : Rémi Benoit)
Les résultats des élections au sein de la CCI de Toulouse ont été publiés le lundi 7 novembre. Alain Di Crescenzo, seul candidat en lice à sa propre succession, a été réélu membre de la CCI, comme le reste des membres qui composent sa liste. Il sera élu président le 17 novembre.

Alain Di Crescenzo sera réélu président de la CCI de Toulouse le 17 novembre prochain. Comme les autres membres de sa liste, il a en effet été réélu membre de la chambre de commerce et d'industrie : il faut dire qu'une seule liste de candidats a été présentée, la sienne, soutenue par la CGPME31 et du Medef31.

Faible participation

Les élections dans les CCI de France se sont déroulées du 20 octobre au 2 novembre. Pour la CCI de Haute-Garonne, environ 6 000 électeurs ont voté sur 56 315, soit un taux de participation de 11,24 %.

"Je suis évidemment déçu de ce faible taux de participation, mais il s'explique par plusieurs raisons : d'abord le scrutin s'est déroulé en période de vacances et plusieurs grandes entreprises étaient fermées, et le fait qu'il n'y ait qu'une seule liste n'aide pas à mobiliser les électeurs" indique Alain Di Crescenzo.

Au niveau national la participations a été faible également, avec une moyenne de 10,37%.

Au total, à la CCI de Toulouse, 53 personnes ont été élues membres de la chambre dans trois catégories (commerce, industrie, et services). Parmi elles, le numéro 2 de la liste, Philippe Robardey (président du Medef Midi-Pyrénées), qui devrait remplacer Alain Di Crescenzo au cas où celui-ci serait élu président de la CCI Occitanie.

Calendrier

Car Alain Di Crescenzo ne s'en est jamais caché, il vise la CCI régionale et l'enjeu de la prochaine mandature est important : il réside dans la réussite de la fusion des CCI Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, un énorme chantier.
Avant cela, le chef d'entreprise sera élu président de la CCIT le 17 novembre prochain lors d'une assemblée générale qui élira notamment le président et le bureau. "Seul candidat, je suis sûr d'être élu" sourit-il.
Ce n'est que le 16 décembre prochain qu'aura lieu à Blagnac la réunion des 86 grands électeurs au niveau régional pour désigner le président de la CCI Occitanie. Alain Di Crescenzo sera alors en compétition avec Bernard Fourcade, président de la CCI de Perpignan.
Enfin, dernière étape de la procédure : le 1er janvier 2017 seront officiellement dissoutes les CCI Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :