Maison de la recherche et de la valorisation : 15,5 M€ pour développer l'innovation en Midi-Pyrénées

 |   |  476  mots
L'inauguration a eu lieu lundi après-midi en présence de nombreux élus locaux
L'inauguration a eu lieu lundi après-midi en présence de nombreux élus locaux
La Maison de la recherche et de la valorisation, implantée au cœur du site universitaire de Toulouse-Rangueil, vient d'être inaugurée. Le résultat d'un vaste chantier de réhabilitation - qui aura nécessité deux ans et 15,5 M€ d'investissement - et une nouvelle étape "symbolique" dans la constitution de l'Université de Toulouse.

L'inauguration a eu lieu lundi 4 novembre sur le campus Toulouse-Rangueil. Après deux ans de réhabilitation et de transformation, les anciens locaux de l'École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques de Toulouse ont été transformés en "Maison de la recherche et de la valorisation". Un chantier qui aura nécessité un investissement de 15,5 M€ (7 M€ pour l'État et 8,5 M€ pour le Conseil régional de Midi-Pyrénées).

Pour inaugurer officiellement ces 11.000 m2 de bâtiments, l'université toulousaine a choisi un jour bien particulier. Celui de la visite dans la Ville rose de Simone Bonnafous et Roger Genet, tous deux directeurs généraux du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche. "Ce choix de date n'est pas anodin, estime Simone Bonnafous, dans la mesure où nous avons ici un pôle majeur rassemblant à la fois des activités de recherche, de valorisation et de formation."

"Un passage symbolique"

Lieu de vie et de mutualisation d'espaces et d'activités, la Maison de la recherche et de la valorisation accueille, depuis sa livraison le 31 mai dernier, plusieurs départements et services universitaires. Une initiative directement liée au développement du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (Pres), qui coiffait les différentes composantes de l'université toulousaine avant sa transformation actuelle en Communauté d'universités et d'établissements. "L'idée a jailli dès 2008, lors de notre réponse à l'appel à projet "Plan Campus", précise Marie-France Barthet, présidente de l'Université de Toulouse. Avec ce bâtiment, nous jouons clairement la carte de la synergie. Cette inauguration marque pour nous le passage symbolique du Pres à la Communauté d'universités et d'établissements."

Passer de la recherche au brevet

L'avis est partagé par Martin Malvy, président du Conseil régional. "C'est en effet une nouvelle étape majeure dans la constitution de l'Université de Toulouse", estime l'élu, qui rappelle la place de leader national de Midi-Pyrénées dans le domaine de la recherche. Un satisfecit que vient cependant nuancer le préfet de région, Henri-Michel Comet : "Midi-Pyrénées a un potentiel de recherche considérable, c'est vrai. C'est d'ailleurs la première région de France en termes de densité de la recherche. En revanche, il existe de véritables voies de progrès en matière de valorisation. Nous devons avoir l'intelligence territoriale nécessaire au développement de ce transfert." La création de la Maison de la recherche et de la valorisation pourrait bien en constituer l'un des premiers jalons.

Alexandre Léoty
© Photo Rémi Benoit

En savoir plus :

La Maison de la recherche et de la valorisation s'organise autour de cinq pôles : la recherche et la valorisation-transfert, la formation et la formation continue, l'informatique inter-universitaire, les services de l'Université de Toulouse et les lieux de convivialité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :