Les stations pyrénéennes Altiservice investissent 3,6 M€ dans leurs domaines skiables

 |   |  606  mots
Tous les types de glisse sont présents dans les stations gérées par Altiservice
Tous les types de glisse sont présents dans les stations gérées par Altiservice
Après les stations du groupement NPY la semaine dernière, c'est au tour des quatre stations de ski pyrénéennes gérées par Altiservice de donner le top départ de la saison hivernale. Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste ont présenté aujourd'hui 12 novembre leurs nouveautés pour la saison.

Béatrice Rodriguez, directrice général d'Altiservice (groupe GDF Suez), gestionnaire des stations pyrénéennes Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste, affiche sa confiance. "La saison dernière était exceptionnelle à tous points de vue, explique-t-elle. L'enneigement assez extraordinaire nous a permis d'enregistrer 1,2 million de journées skieurs, ce qui représente une hausse de fréquentation de 12 %".

Une tendance 2012-2013 qui pourrait bien se poursuivre cette année. "Nous pensons enregistrer une hausse de fréquentation au moins aussi importante, voire supérieure", confie Béatrice Rodriguez. Pour atteindre cet objectif ambitieux, Altiservice a déployé un nouveau programme d'investissement de 3,6 M€. "Nous avons écouté nos clients et nous avons décidé d'innover dans des domaines importants pour eux", explique la directrice générale.

Sécurité sur les pistes : une nouvelle application
Altiservice a ainsi mis en place une application gratuite dédiée à la sécurité du grand public dans les stations de Saint-Lary et de Font-Romeu Pyrénées 2000. Ce nouvel outil, baptisé "Alpify", permettra aux stations d'envoyer des messages d'alerte ou d'information aux skieurs équipés, mais aussi à ces derniers de contacter directement les secours, qui pourront les géolocaliser immédiatement. Autre dossier : depuis le 1er novembre dernier, Altiservice alimente ses quatre stations avec l'électricité renouvelable de la Compagnie nationale du Rhône. "Ce choix nous permet d'offrir à nos clients un ski 100 % énergie verte", se réjouit Béatrice Rodriguez.

Par ailleurs, Altiservice lance cette saison la nouvelle version de son site internet, qui s'adapte désormais à l'ensemble des supports de mobilité. "Cela permettra à nos clients, où qu'ils se trouvent, de rester connectés avec leurs stations et d'obtenir une information en temps réel sur les conditions météo et les ouvertures de pistes, précise Béatrice Rodriguez. Avec également la possibilité, bien entendu, d'acheter et de recharger leurs forfaits en ligne."

Les investissements, station par station
La station de Saint-Lary, qui compte 100 kilomètres de pistes, a investi cette année plus de 1,5 M€ dans la modernisation de ses infrastructures. Au programme : des chantiers de requalification de pistes, un travail sur la signalétique et l'amélioration de l'information clients. "Nous bénéficions par ailleurs de l'augmentation de la production de neige de culture, de 60 % dans l'usine de Saint-Lary Pla d'Adet et de 30 % dans l'usine des Merlans", se félicite Jean-Claude Dupla, directeur de Saint-Lary.

À Font-Romeu Pyrénées 2000, station qui compte 43 kilomètres de pistes, on négocie un virage vers le sport de haut niveau. "Nous contribuons chaque année un peu plus au développement du ski sportif dans les Pyrénées", s'enorgueillit Alain Luneau, directeur de la station, qui a inauguré en cours de saison dernière un nouvel espace de compétition. Font-Romeu Pyrénées 2000, qui a investi cette année plus de 240.000 euros dans l'achat d'un engin de damage pour son domaine nordique, est actuellement en train de construire deux nouvelles pistes, qui seront ouvertes l'an prochain.

La station d'Artouste, qui compte 25 kilomètres de pistes, a mis en place cette année de nouveaux écrans dynamiques et a ficelé une nouvelle offre destinée aux familles.

Enfin, la station de Guzet, qui bénéficie de 40 kilomètres de pistes, a poursuivi cette année son programme de modernisation entamé la saison dernière. Déploiement de la fibre optique, installation de panneaux dynamiques, etc. : au total, ce sont 200.000 euros qui ont été investis. D'autre part, la station accueille cette année un nouvel espace détente avec sauna infrarouge et bain nordique, ainsi qu'une sandwicherie haut-de-gamme.

Alexandre Léoty

© photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :