Kyanos lève 2,6 M€ pour produire des micro-algues à échelle industrielle

Cette augmentation de capital va permettre à l’entreprise toulousaine spécialisée dans la production de micro-algues d’industrialiser sa production du pastel d’eau et de production à plus grande échelle. Kyanos va également accélérer la cadence sur les compléments alimentaires grâce à son nouvel entrant au capital, Nutergia, n°3 sur le marché en France.

5 mn

La biotech toulousaine espère ouvrir sa propre usine de production de micro-algues d'ici des les deux ans.
La biotech toulousaine espère ouvrir sa propre usine de production de micro-algues d'ici des les deux ans. (Crédits : DR)

Il s'agit de sa seconde levée de fonds en moins d'un an. Après un tour de table réalisé en avril 2021 (2,6 millions d'euros), Kyanos Biotechnologies, spécialisée dans la production et la valorisation de micro-algues, annonce une nouvelle opération de 2,6 millions d'euros. L'entreprise toulousaine, fondée en 2016, a réalisé cette augmentation de capital auprès du groupe Nutergia (deux millions d'euros) et d'un pool bancaire composé de la Banque Populaire Occitane, de la Caisse d'Épargne Midi-Pyrénées et du CIC (600 000 euros).

La levée de fonds va permettre à la startup d'augmenter sa capacité de production de sa micro-algue, pastel d'eau ou l'Aphanizomenon flos-aquae (AFA), reconnue pour ses vertus pour la santé. À l'étroit dans ses locaux à Beauzelle, Kyanos n'arrive "plus à satisfaire la demande" grandissante de ses partenaires et clients. Sur un secteur prometteur, des micro-algues, elle souhaite changer d'échelle afin de répondre aux attentes majeures en termes de production alimentaire, de nutrition ciblée et de santé.

"Notre sujet est le passage à l'échelle et l'industrialisation de notre procédé de fabrication breveté, la cyclotrophie. Cette technologie permet d'augmenter la productivité de manière significative, tout en utilisant moins de surface et en réduisant les émissions de CO2. Nous sommes les seuls au monde à réussir à cultiver en milieu contrôlé et à commercialiser la micro-algue bleue. Dorénavant, ce qu'il nous faut, c'est pouvoir regarder plus loin", explique Vinh Ly, CEO de Kyanos Biotechnologies.

Si le siège social et la R&D vont demeurer dans ses locaux actuels à Beauzelle, l'industrialisation elle, devrait se faire dans un site différent. Le lieu d'implantation de la future usine de production de Kyanos est en discussion avec différents acteurs. "C'est notre priorité. Nous aimerions travailler dans notre usine dans les deux années à venir", ajoute le dirigeant.

Lire aussi 4 mnKyanos veut créer une usine de microalgues en Occitanie

Profiter de l'expérience de Nutergia

Cette somme sera également destinée à accélérer la commercialisation de ses compléments alimentaires. En effet, Kyanos valorise les micro-algues à travers une gamme de compléments alimentaires développée en interne et produite à petite échelle. Parmi les produits qu'elle a mis au point : Kyanos Brain, un complément végétal à base d'extrait d'AFA, qui booste les capacités physiques et cognitives et permet de mieux gérer son stress et sa concentration.

"Nous avons trouvé en Nutergia un partenaire qui a l'expérience du marché du complément alimentaire et qui va nous accompagner. Il y a une grosse demande sur la micro-algue pastel d'eau et nous avons pour objectif d'atteindre très vite des tonnes de production", détaille le dirigeant de la biotech toulousaine.

"L'Aphanizomenon flos-aquae est connue et reconnue pour ses propriétés santé depuis de nombreuses années. De récentes études ont confirmé ses effets anti-stress, anti-âge et sa richesse en protéines, vitamines et autres pigments antioxydants comme les phycocyanines. L'originalité de ce projet novateur est de proposer une algue d'une grande pureté et qualité, grâce à un procédé de fabrication breveté, respectueux de l'environnement", ajoute Claude Lagarde, président du groupe Nutergia International installé dans l'Aveyron.

Depuis 2020, la société commercialisait ses différents produits à base de pastel bleu sur son site internet et par le biais d'une poignée de distributeurs et revendeurs comme Amazon. Dorénavant, à travers Nutergia, elle a potentiellement trouvé un allié de taille. En effet, le Laboratoire Nutergia, concepteur, fabricant et distributeur de compléments alimentaires, troisième du marché français, a réalisé un chiffre d'affaire de 54 millions d'euros en 2020.

Lire aussi 3 mnEn images : Nutergia inaugure un nouveau site de production dans l'Aveyron

Adresser l'alimentation du futur

Hormis les compléments alimentaires, la biotech met les micro-algues au service de l'écologie. Elle a imaginé un arbre algal haut de 5 mètres, qui tel "un épurateur d'air de nouvelle génération", permet de lutter contre la pollution et le réchauffement climatique. Ce système de dépollution urbain est capable d'améliorer la qualité de l'air en abattant  les polluants tels que les particules fines, les NOx (oxydes d'azote) et les COV (composés organiques volatils).

Lire aussi 3 mnUn arbre à algues installé à Toulouse pour capturer le CO2

En parallèle, Kyanos Biotechnologies souhaite également mettre sa technologie au service de la nutrition du futur. Elle travaille actuellement avec des partenaires tels que le Basque Culinary Center en Espagne afin de mettre au point des recettes et formulation qui vont permettre d'intégrer la micro-algue dans l'alimentation quotidienne.

"Nous souhaitons reconstruire un système alimentaire résiliant grâce à la micro-algue. La pastel d'eau possède plus de 60 % de protéines et tous les acides aminés essentiels ce qui fait d'elle un candidat de choix pour l'alimentation du futur", conclut Vinh Ly.

Lire aussi 4 mnAlimentation : Hoope veut séduire la France avec ses produits à la spiruline

Lire aussi 4 mnAgronutris lève 100 millions d'euros pour ouvrir des usines de farines animales à base d'insectes

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.