SmartCatch lève 3,2 millions d'euros pour son "piège" à cellules tumorales

La startup toulousaine SmartCatch boucle un tour de table de 3,2 millions. Spécialisée en micro et nanotechnologies, elle développe des dispositifs médicaux qui permettent d'isoler les cellules cancéreuses dans le sang, avant de personnaliser le traitement des patients atteints d'un cancer.

6 mn

La startup SmartCatch a mis au point un piège 3D pour isoler certaines cellules tumorales.
La startup SmartCatch a mis au point un piège 3D pour isoler certaines cellules tumorales. (Crédits : SmartCatch)

Il s'agit de sa première levée de fonds ! Spécialisée dans le développement d'outils de diagnostic de pointe pour la médecine de précision, la startup toulousaine SmartCatch annonce avoir bouclé un tour de table de 3,2 millions d'euros. L'opération capitalistique a été effectuée auprès de Kurma Partners, Irdi Capital Investissement et M-Capital. Cette somme devrait permettre à l'entreprise d'accélérer sa croissance et le développement de sa solution à destination du marché clinique.

"Ce premier tour de financement est une étape majeure pour la société. L'investissement va nous permettre de propulser le développement de notre solution phare ", explique Aline Cerf, CEO et cofondatrice de SmartCatch, créée en 2016.

Lire aussi 4 mnSmartCatch personnalise le traitement contre le cancer

Un piège 3D qui isole les cellules tumorales

Cette spin-off du CNRS révolutionne la détection des cellules cancéreuses dans le sang par la biopsie liquide (prise de sang qui analyse plus facilement les cellules tumorales, fiabilise le diagnostic et aide dans le choix du traitement). Au cours du développement tumoral, certaines cellules cancéreuses peuvent se détacher des tumeurs solides et infiltrer la circulation sanguine. Or, ces cellules tumorales circulantes (CTC) renferment des informations primordiales pour un diagnostic et un traitement adapté du cancer. SmartCatch a ainsi développé une innovation basée sur les microtechnologies, un "piège 3D, un maillage" qui isole les CTC présentes dans le sang (lors de la biopsie liquide) et préserve ainsi les informations qu'elles contiennent.

smartcatch

SmartCatch est une spin-off du CNRS qui veut révolutionner la détection des cellules cancéreuses dans le sang par la biopsie liquide (Crédits : SmartCatch).

Cette technologie, protégée par deux brevets et qui a nécessité près de sept années de R&D, convient à presque tous les types de cancers. À travers elle, SmartCatch a vocation à faire de la biopsie liquide un acte médical incontournable pour le diagnostic, le suivi et la personnalisation des soins en oncologie médicale.

Commercialisation d'ici cinq ans

Ce système se connecte au bras du patient, à l'instar d'un cathéter, et permet de sonder ou filtrer un volume de sang plus important. Destinée au domaine médical (cliniques, oncologues, etc), cette solution au chevet du patient est en passe d'obtenir les certifications obligatoires attestant du respect des normes et de la fiabilité du système. SmartCatch a pour objectif de débuter sa commercialisation en 2026 à un prix tenu secret. Les États-Unis et l'Europe, deux marchés "porteurs en termes de biopsie liquide", seront simultanément démarchés.

"Nous souhaitons proposer la solution la plus sûre possible et qui aura fait ses preuves médicales sur les patients. Cela passe logiquement par des essais cliniques. Nous avons déjà en tête quelques établissements et centres médicaux où les essais pourraient être réalisés. Pour l'instant, aucun lieu ni date ne peuvent être dévoilés. Nous sommes sur un marché très réglementé où les obtentions d'autorisations, les études et phases de tests sont assez longues", précise-t-elle.

En attendant l'étape ultime, la jeune pousse est en train de réaliser une étude médico-économique afin de déterminer les délais de prise en charge, à quelle étape et combien de fois sa technologie pourrait intervenir, etc.

En parallèle, la spécialiste des micro et nanotechnologies a également mis au point un second outil dans lequel est intégré son fameux "piège 3D". À destination du domaine de la recherche médicale ou académique et de l'industrie pharmaceutique, cet équipement est une station fluidique qui permet "de capturer les cellules tumorales à partir d'un échantillon de sang, pour accélérer la recherche et le développement des médicaments et des tests compagnon".

Dans l'idéal, le lancement commercial de cette paillasse se fera durant le premier trimestre 2022. Tout comme le produit clinique qui sera vendu sur les marchés européen et nord-américain.

Lire aussi 5 mnImmunothérapie. À Toulouse, un vaccin contre le cancer aux débuts prometteurs

Une seconde levée de fonds en 2023

Afin de finaliser son produit pour le marché clinique, préparer sa commercialisation et passer correctement la phase d'amorçage, l'entreprise toulousaine souhaite réaliser une seconde levée de fonds à l'horizon 2023. Si le montant du tour de table n'a pas été fixé pour le moment, il devrait en partie servir à renforcer l'effectif de l'entreprise avec des profils commerciaux.

smartcatch

 SmartCatch recherche à recruter actuellement deux personnes (Crédits : SmartCatch).

Aujourd'hui, l'équipe SmartCatch compte huit salariés et quatre associés cofondateurs. Multidisciplinaire, elle est composée de scientifiques, médecins et docteurs en nanophysique, chimie et biologie moléculaire. Deux postes, en développement produit et R&D, sont actuellement à pourvoir.

La société est hébergée au sein de l'Institut Claudius Regaud (IUCT-Oncopole) et à la pépinière d'entreprises de Toulouse Métropole dans le centre Pierre Potier. Dès 2022, elle a pour objectif de générer son premier chiffre d'affaires grâce aux ventes de sa solution à destination du domaine de la recherche.

Lire aussi 9 mnNavette autonome : Entre piétons et voitures à Toulouse, EasyMile s'expérimente à l'Oncopole

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.