Assolia modernise l'alternance des semences agricoles avec un algorithme

L'assolement peut être un véritable casse-tête pour les agriculteurs. Ce principe qui consiste à décider de la répartition et de la rotation des différentes cultures sur les terres agricoles, afin d'améliorer son rendement, est un élément important mais difficile à calculer pour les professionnels. Afin de les aider dans cette mission, la startup toulousaine Assolia a mis au point un logiciel permettant d'optimiser l'assolement sur plusieurs années. Fondée en janvier, la jeune pousse espère commercialiser sa solution d'ici un an. Détails.

3 mn

L'outil peut proposer à l'agriculteur les meilleurs assolements à réaliser sur cinq ans.
L'outil peut proposer à l'agriculteur les meilleurs assolements à réaliser sur cinq ans. (Crédits : Denis Balibouse)

Dans un contexte de pression financière, sociale et écologique, l'assolement, ou plus communément appelé la répartition des cultures, sur les parcelles des exploitations agricoles est un puissant levier agronomique et économique. En effet, une rotation de cultures optimisée peut permettre l'amélioration des rendements tout en réduisant l'impact écologique. Cependant, son calcul implique de nombreux paramètres et les combinaisons deviennent vite très complexes, ce qui empêche l'agriculteur et son technicien de se projeter précisément à plus de 1 ou 2 ans sur son assolement. Or, des cultures peuvent avoir un impact sur plus de 5 ans. Pour répondre à cette problématique donc, la startup toulousaine Assolia, a mis au point un logiciel qui permet d'optimiser l'assolement pluriannuel.

"Chaque année, l'agriculteur doit définir par exemple, de cultiver du blé sur la parcelle A, de l'orge sur la parcelle B et de faire l'inverse l'année suivant et ainsi de suite. Il s'agit d'un moment important dans la vie d'une exploitation. Ces choix conditionnent le travail de toute l'année, voire plusieurs, pour l'agriculteur. Il est donc important pour lui de faire le bon et notre outil l'aide à le faire", explique Clément Albouy, cofondateur d'Assolia, créée en 2020.

Grâce à cette solution, l'agriculteur peut ainsi fixer ses objectifs à 3-5 ans tels que la maximisation de la marge brute, la réduction des produits phytosanitaires ou encore l'intégration de nouvelles cultures.

Lire aussi : Le Toulousain Dr. Jonquille et Mr. Ail veut dépoussiérer le jardinage

Augmenter les revenus

Pour réaliser les calculs des meilleurs assolements, le logiciel imaginé par la jeune entreprise se base sur les informations de la parcelle telles que sa surface, le type de sol, les précédentes cultures, etc, ainsi que ses contraintes et besoins en paille ou en ensilage. Grâce à un algorithme de simulation et d'optimisation propriétaire, l'outil proposera alors à l'agriculteur une sélection des meilleurs assolements à réaliser de l'année n+1 à n+5. Les utilisateurs de la solution pourront ainsi mettre en place des rotations de culture plus longues et jusqu'à présent méconnues.

"L'assolement est le coeur de l'agriculture. S'il est bon, il peut permettre aux agriculteurs d'avoir de meilleurs gains de rendement, d'augmenter leurs revenus, de maîtriser les mauvaises herbes, d'améliorer la qualité des sols et la résilience de leurs exploitations ainsi que réduire l'impact écologique", précise l'ingénieur agronome de formation qui travaille à temps plein au développement de l'outil.

Un produit disponible en 2021

Lancé en septembre 2019, le projet d'Assolia est pour l'heure en phase de R&D. Afin d'accélérer son développement, définir un business model et une stratégie commerciale, la startup vient d'intégrer l'incubateur de startups toulousain, Nubbo.

Ralentie par le contexte actuel, Assolia espère commercialiser sa solution en 2021. "Notre projet a été lauréat de deux concours organisés par des instituts et coopératives agricoles ce qui nous a offert de la visibilité auprès des acteurs du secteurs", indique Clément Albouy. Pour l'instant, le prix de cet solution "unique" n'a pas été défini.

Lire aussi : Covid-19 : les activités internationales de WeatherForce freinées malgré une levée de fonds

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.